Index   Back Top Print

[ FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX DIRIGEANTS DU MOUVEMENT INTERNATIONAL
DE LA JEUNESSE AGRICOLE ET RURALE CATHOLIQUE

Jeudi 29 février 1968

 

Chers dirigeants du Mouvement international de la jeunesse agricole et rurale catholique,

Ce n’est qu’aujourd’hui que Nous sommes en mesure de vous accueillir en Notre demeure, alors que vous avez été élus pour former le nouveau bureau de la Présidence du MIJARC par la VIème Assemblée générale de votre mouvement qui a eu lieu à Asuncion l’été dernier.

Vous connaissez les raisons qui Nous ont empêché de vous recevoir plus tôt. Aussi est-ce d’autant plus volontiers que Nous vous souhaitons en ce jour la bienvenue ici.

Vous représentez un mouvement répandu dans cinq continents et réunissant plus de soixante-dix organisations catholiques de la jeunesse agricole et rurale dont le but est de promouvoir, selon l’esprit de la fraternité chrétienne, une action commune au service du renouveau, par une éducation et une formation - tant professionnelles que religieuses - appropriées aux conditions actuelles des jeunes de votre milieu de vie.

Vous savez avec quel intérêt, à la suite de Nos prédécesseurs immédiats, Nous suivons le développement de votre mouvement et quels encouragements Nous n’avons cessé de lui prodiguer. Encore récemment, à l’occasion de votre dernière Assemblée générale. Nous avons eu le plaisir de nous féliciter du bon travail que le MIJARC a réalisé jusqu’à présent, et de vous inviter, en vous inspirant notamment de l’encyclique Populorum progressio, à œuvrer, en collaboration avec tous les jeunes de bonne volonté de votre milieu, à entreprendre les réformes et les adaptations que la situation actuelle du monde, du monde rural en premier lieu, exige.

Aussi est-ce de grand cœur que Nous vous renouvelons Nos encouragements et que Nous vous souhaitons d’être, au service du vaste et beau mouvement que vous représentez, les promoteurs d’une évolution ordonnée et pacifique de la société vers un avenir marqué par le développement intégral et solidaire de tous les hommes, fondement indispensable d’une ère de paix et d’unité pour l’humanité nouvelle en train de naître sous nos yeux.

C’est dans ces sentiments, chers fils et filles, que Nous invoquons sur votre apostolat l’abondance des divines grâces et vous accordons, en témoignage de Notre paternelle bienveillance, une particulière Bénédiction Apostolique.

                                                                       



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana