Index   Back Top Print

[ ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU COLLÈGE DE DÉFENSE DE L’OTAN*

Jeudi 11 juillet 1968

 

Chers Messieurs,

Nous avons périodiquement le plaisir d’accueillir ici dirigeants et élèves du Collège de Défense de l’Organisation du Traité de l’Atlantique du Nord. Vous n’êtes donc pas pour Nous des inconnus, et c’est de grand cœur que Nous vous accueillons aujourd’hui dans Notre demeure.

De la part de ceux qui dirigent votre Collège comme de ceux qui le composent, le désir, manifesté à chacune de vos sessions, d’une rencontre avec le Pape, témoigne d’un souci des valeurs spirituelles qui vous fait grand honneur. Car il est bien évident que ce n’est pas l’insignifiante puissance matérielle du minuscule Etat de la Cité du Vatican qui arrête votre attention. C’est le Chef de la grande famille catholique que vous désirez voir et entendre, et ce qu’il a à vous dire est forcément d’un autre ordre que les questions techniques, politiques ou militaires, qui font l’objet habituel de vos travaux.

C’est d’un autre ordre, mais ce n’est pas sans rapport avec vos activités: car le domaine moral, la dimension religieuse, sont présents partout où il y a des hommes, partout où s’agitent des problèmes humains. On ne peut faire abstraction de la référence à Dieu et à l’ordre moral si l’on veut servir utilement l’humanité; et il faut que tous ceux qui ont à cœur de promouvoir le véritable bien des hommes soient animés par un haut idéal spirituel.

Nous souhaitons que vous soyez de ceux-là, chers Messieurs, et le titre même de votre Collège Nous donne confiance qu’il en est bien ainsi: c’est un collège de «défense» et non d’attaque. Vous ne désirez -assurément pas accroître les divisions entre les hommes, mais bien les résorber, si possible, ou du moins contribuer à les atténuer. C’est la paix que vous visez à établir, et non la guerre.

L’Eglise, grande amie de la paix et de tout ce qui contribue au véritable bien de l’homme, encourage ces dispositions et forme des vœux pour le succès de toutes les initiatives pouvant conduire à une meilleure entente entre les peuples. Puisse votre institution être toujours de celles-là! C’est le souhait que de tout cœur Nous formons pour vous, en appelant sur vos personnes, vos familles et vos patries, les bénédictions du Dieu Tout-Puissant.

* * *

Gentlemen,

Once again, We have the honour and the pleasure of receiving a visit from you, the professors and members of the North Atlantic Treaty Organization Defence College, together with some members of your families.

The fortunate location of your institution in this Eternal City enables you to add, to the technical and specialized subjects to which you give your attention, the inspiration of many centuries of religious life, as illustrated by the monuments of Rome. Recently, a year of celebration of the Apostles, Peter and Paul, has brought to a close the nineteenth centennial of their martyrdom in defence of the faith entrusted to them by Christ. And countless others, down through the yars, have witnessed to that same faith, even to the shedding of their blood.

Many of you, We are confident, draw strength from these examples in your own efforts to preserve order and peace in the world.

We wish you success and satisfaction in your studies and in your future activities; and- upon you, your associates, your families and dear ones at home, We invoke God’s choice favours, blessings and graces. 

 


*Insegnamenti di Paolo VI, vol. VI, p.43-44.

L’Osservatore Romano, 12.7.1968, p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n°29, p.1, 10.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana