Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX PERSONNALITÉS AFRICAINES*

Vendredi 20 juin 1969

 

Messieurs les Ministres,

Il y a quelques jours, Nous recevions ici même, dans Notre demeure, le groupe des techniciens de l’E.N.I. faits prisonniers au cours d’un douloureux épisode du conflit nigérien, et qui venaient d’être libérés. Vous savez combien les Autorités et l’opinion publique et Nous même Nous étions intéressés à leur sort. Et pour Notre part Nous avions eu connaissance des interventions faites en leur. faveur non seulement par différentes Autorités européennes, et surtout, à juste titre, celles d’Italie, mais aussi par les Gouvernements du Gabon et de la Côte d’Ivoire.

Nous sommes vraiment heureux que l’occasion se présente pour Nous de rencontrer aujourd’hui des représentants hautement qualifiés de ces deux Pays et de mettre en commun avec eux Nos sentiments de joie et de reconnaissance pour le succès qui est venu couronner de communs efforts. Et Nous formons les vœux les plus vifs afin que la paix puisse être restaurée parmi toutes les populations africaines qui nous sont si chères, les unes et les autres.

Quand il s’agit de sauver des vies humaines, aucun effort n’est trop grand, aucune initiative ne doit être épargnée. C’est l’honneur de vos Gouvernements de l’avoir compris et d’avoir agi opportunément et généreusement. Leur intervention a été récompensée. Elle mérite la reconnaissance de tous les hommes de cœur. Elle est bien digne aussi, pensons-Nous, d’être bénie de Dieu, et c’est de grand cœur que Nous le remercions avec vous et invoquons sa puissante protection sur vos personnes, sur vos familles et sur vos Gouvernements. 

 


*Insegnamenti di Paolo VI, vol. VII, p. 438.

L’Osservatore Romano, 21.6.1969, p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n. 26 p.12.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana