Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

Discours à l’Ambassadeur d’IRAK,
S.E.M. Hassan Mustafa Al-Nakib*

Jeudi 12 août 1971

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Nous sommes heureux ce matin de recevoir les Lettres vous accréditant comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République d’Irak près le Saint-Siège. En vous, Nous souhaitons la bienvenue à l’Envoyé officiel de votre Gouvernement et au Représentant de votre Peuple.

Le Peuple irakien Nous est cher à plusieurs titres et le rôle que votre Nation a joué dans l’histoire du monde est considérable. Parmi les nombreux aspects de votre histoire, Nous remarquons avec admiration l’origine de celui qui était destiné à devenir le berceau honoré et respecté de trois grandes religions.

Nous sommes reconnaissant pour les voeux de votre Président et pour les bons souhaits qu’il envoie, non seulement à notre personne mais aussi pour la prospérité de 1’Eglise Catholique. En Irak, l’Église Catholique n’est pas une étrangère et Nous aimons penser qu’elle sera toujours à même de jouir de la liberté nécessaire pour exercer sa mission religieuse et pour rendre ses services dans les domaines de l’assistance et de l’éducation. L’Eglise aspire à porter aussi son aide dans les secteurs mentionnés par Votre Excellence: contribuer, principalement, à la liberté, à la prospérité et à la dignité du Peuple irakien. L’objectif constant de notre pontificat a été de promouvoir le développement des Peuples et de favoriser ainsi la vraie paix durable parmi les familles de la terre.

Nous vous remercions pour les aimables paroles d’appréciation à l’égard de notre tâche en faveur de tous les hommes. Cet aspect de l’universalisme a réellement attiré notre attention: récemment Nous avons défendu la cause des victimes de situations d’injustice « qui sont l’objet de discriminations, de droit ou de fait, à cause de leur race, leur origine. leur couleur, leur culture, leur sexe ou leur religion » (Octogesima Adveniens, 16). Vous pouvez être assuré de notre désir de travailler en faveur de la justice, de la liberté et de la paix à travers le monde et de notre prédilection pour ceux qui sont dans le besoin, pour ceux qui souffrent et pour ceux qui sont opprimés.

Nous espérons que votre vision sera heureuse et pleine de succès et qu’elle fera honneur à votre Pays: à cet égard Nous vous assurons bien volontiers de notre coopération.

Nous vous demanderions d’adresser nos voeux respectueux au Président de l’Irak et d’assurer votre Peuple de l’amitié et de l’estime du Saint-Siège.

Nous invoquons sur Votre Excellence et sur la mission que vous venez de commencer les bénédictions du Tout-puissant.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n.35 p.6.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana