Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

Discours au premier Ambassadeur de TANZANIE, S.E.M. Anthony Baltazar Nyakyi

Lundi 7 juin 1971

 

Monsieur l’Ambassadeur,

C’est avec grand plaisir que nous vous recevons ici, aujourd’hui, tandis que vous présentez les Lettres de Créance par lesquelles votre Président, M. Mwalimu Julius K. Nyerere, vous accrédite Ambassadeur de la République Unie de Tanzanie auprès du Saint-Siège. Nous apprécions profondément l’aimable message de salutations personnelles du Président, que vous nous apportez, et les bons voeux que vous nous transmettez de la part de votre peuple. Veuillez exprimer, s’il vous plait, à votre Président et à votre peuple, notre sincère gratitude pour ces messages.

Comme vous êtes le premier Ambassadeur de votre pays auprès du Saint-Siège, nous vous souhaitons d’une manière tonte particulière la bienvenue. Cette nomination exprime clairement la croyance de votre gouvernement dans la valeur d’un égard mutuel et d’une sincère collaboration entre l’Eglise et l’État pour le bien de son peuple.

Nous avons suivi de très près et avec intérêt les activités sociales dans votre pays qui ont été entreprises pour le progrès de votre peuple afin qu’il puisse mener la vie très intense dont vous parlez.

De même une vie ne peut, bien entendu, être remplie sans estimer les besoins spirituels de l’homme et, d’autre part, les propres progrès sociaux des hommes.

Désormais l’Eglise Catholique, dans la mesure de ses moyens, porte son aide dans les domaines éducatifs, médicaux et autres services sociaux, et accomplit ses oeuvres de charité pour aider la détresse et la souffrance. Tout cela fait partie de son apostolat.

C’est le désir de l’Eglise d’aider les autorités civiles à développer ces activités avec la plus grande efficacité et avec la maximum de bénéfice pour les gens.

En même temps, l’Eglise doit avoir la liberté d’action nécessaire pour accomplir sa mission pour le bien des hommes. Nous sommes heureux de savoir que là, sous la direction de nos Evêques, l’Eglise cherche à rendre des services toujours plus grands et plus effectifs pour le bien-être du peuple de Tanzanie. Nous avons grande confiance dans cet Episcopat et ses travaux et enseignements pastoraux doivent inévitablement apporter des résultats fructueux et aider amplement à un progrès envers ce mode de vie auquel aspire votre pays.

S’il vous plaît, faites part à votre Président et à votre peuple, pour qui nous avons une profonde affection, nos remerciements et nos voeux les plus sincères.

Nous vous demandons d’assurer la Tanzanie de la sollicitude de l’Eglise pour son bien-être et nous prions afin que cette noble terre puisse être honorée de paix et de prospérité et reçoive d’abondantes grâces du Tout-Puissant.

Nous assurons votre Excellence que vous aurez la pleine coopération du Saint-Siège pour resserrer ces relations cordiales qui existent déjà entre lui et la République de Tanzanie et nous formulons nos meilleurs voeux pour que vous accomplissiez votre mission avec succès.


*ORf n.26 p.12.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana