Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU COLLÈGE DE DÉFENSE DE L'OTAN*

Jeudi 3 février 1972

 

Chers Messieurs,

Au terme de cette trente-neuvième Session du Collège de Défense de l’OTAN, en votre nom à tous, vos chefs ont manifesté cette fois encore le désir d’une telle rencontre. C’est bien volontiers que Nous y accédons. Par delà cette démarche courtoise, Nous sommes sensible à ce geste d’attachement au Successeur de Pierre dans l’Eglise de Jésus-Christ, et Nous voulons y voir aussi un hommage rendu au rôle que Nous nous efforçons d’assumer pour le bien des peuples, leur sécurité et leur bonheur. Nous sommes heureux de vous exprimer, avec nos souhaits de bienvenue et notre sincère estime pour vos personnes et vos familles, les sentiments que Nous inspire votre institution.

Auditeurs, militaires et civils, venus des divers horizons de l’Europe, de la Turquie et de l’Amérique du Nord, pour acquérir un surcroît de compétence auprès d’un Etat-Major hautement qualifié dans le domaine stratégique, vous êtes appelés demain à exercer d’importantes fonctions au sein de l’Alliance Atlantique. Comment ne pas vous inviter à réaliser toujours davantage ce qui doit constituer, à nos yeux, le double idéal de cette Organisation: une solidarité entre nations en vue de consolider la paix, et la défense d’une civilisation à laquelle nous sommes tous justement attachés?

Même si une telle institution revêt en grande partie l’aspect d’une force militaire que le réalisme semble imposer, Nous pensons que la Paix demeure votre véritable idéal, et que vous restez désireux de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour veiller au respect du droit des peuples, de leurs justes aspirations à la sécurité dans la liberté, pour prévenir de nouveaux conflits et de nouvelles injustices, et, disons-le franchement, pour éviter précisément un recours aux armes. N’est-ce pas le vœu général de l’humanité et son profond intérêt que les rapports purement militaires se transforment de plus en plus en rapports civils, et permettent ainsi un développement harmonieux de toutes les valeurs humaines?

Déjà, dans le cadre même de votre Session d’études, Nous nous plaisons à voir une certaine réalisation de cette solidarité internationale que Nous souhaitons toujours plus élargie. Vous y nouez en effet de multiples rapports humains entre peuples différents que rapproche un même souci de paix et de civilisation. Vous pouvez y prendre conscience des valeurs communes à ces peuples, fondées sur une conception de l’homme et de la civilisation qu’il s’agit de défendre et de promouvoir, dans la mesure où elle est imprégnée de spiritualisme, enracinée dans une tradition vraiment chrétienne. Une telle civilisation, vous le savez, refuse d’entretenir les passions combattives, les aspirations de prestige orgueilleux; elle répudie la soif de domination; elle évite de réduire l’homme à un objet qu’on utilise dans des buts matérialistes; elle ne compte pas sur les seuls rapports de force pour l’équilibre des sociétés. Mais elle mise sur le respect des droits de la personne humaine, tout en développant en celle-ci un esprit de service, le sens du bien commun et de la solidarité internationale; elle est à la recherche d’une véritable paix qui se prépare d’abord par la justice, selon l’appel pressant que Nous lancions à tous les peuples au seuil de cette année. Et qui sera le garant suprême de cette justice et de cette Paix, sinon Dieu qui a mis au cœur des hommes sa ressemblance et sa dignité, et qui les appelle tous à vivre en frères, selon le message d’amour du Christ dont Nous voulons sans trêve nous faire l’écho?

Puisse l’expérience que vous avez vécue ici constituer une école de ce noble idéal de civilisation humaine, de fraternité universelle et de paix chrétienne! En formant ces vœux, Nous vous remercions de votre visite et implorons sur chacun de vous, sur vos familles, comme sur les chers pays que vous représentez, les Bénédictions du Seigneur.

We wish to extend a greeting also in English to our friends from the NATO Defence College. We have already expressed our appreciation of your ideals of peace and friendship among peoples. It is indeed our earnest prayer that all your efforts Will be channelled in this direction, and that your contribution Will be great in the defence of true civilization and its authentic human and Christian values. Be assured that we follow your activities with interest and give you our support in everything that you do in justice and brotherhood to help build a world where dignity Will truly be the lot of every man and peace the possession of all.

 


*Insegnamenti di Paolo VI, vol. X, p.113-116;

OR 4.2.1972, p.1;

ORf n.6 p.12;

La Documentation catholique, n. 1605 p.261.   



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana