Index   Back Top Print

[ FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA «CARITAS INTERNATIONALIS»

Mercredi 29 novembre 1972

 

Chers Fils et Filles,

Vous avez souhaité Nous rencontrer, à l’occasion de la quarantième session de votre Comité Exécutif, et Nous manifester ainsi votre attachement. Nous sommes sensible à votre démarche filiale. Comment ne pas vous exprimer Notre appréciation et Nos encouragements après tant de signes de votre généreuse activité au service de tous nos frères et tant de preuves de votre attachement à l’Eglise? Vous portez un nom qui est un idéal en même temps qu’un stimulant de tous les instants: Caritas! Il signifie que «la charité du Christ vous presse» (2 Cor. 5, 14); que vous ne passez pas indifférents à celui qui gît exténué le long du chemin (Cfr. Luc. 10, 31-32); que vous avez pitié de la fatigue des foules (Cfr. Matth. 15, 32). Mais il vous met aussi en demeure d’être longanimes, serviables, sans envie, sans irritation, sans tenir compte du mal; que vous comptez parmi ceux qui donnent avec joie et non d’une manière chagrine ou contrainte (Cfr. 1 Cor. 13, et 2 Cor. 9, 7). On reproche parfois aux organisations d’assistance et de secours, même à celles qui se disent et se veulent chrétiennes, de devenir trop soucieuses de réussite technique, de bonne comptabilité, de résultats solidement établis. Vous serez toujours à l’abri de ce reproche, non en négligeant les indispensables compétences et la sage disposition de vos moyens, auxquelles vous exhorte le Concile (Cfr. Gaudium et Spes, 88), mais en mettant tout au service de la seule charité. Que vos actes, aussi bien sur le terrain que dans vos services permanents et vos sessions, ne démentent jamais votre nom: Caritas. Votre passé, vos activités présentes Nous permettent de vous adresser une telle exhortation sans crainte qu’elle ne soit pas fidèlement écoutée et suivie. Le zèle avec lequel votre Commission Jeunesse travaille à adapter ses méthodes pour gagner les jeunes au témoignage de la charité dans le Christ; la preuve que vous avez donnée de votre zèle efficient, lorsque Nous avons eu recours à vous, Nous assurent d’un avenir prometteur pour votre Organisation.

Aussi vous exhortons-Nous paternellement aujourd’hui à vous ouvrir, plus encore que par le passé, à une pleine coopération avec tous ceux qui dans l’exercice de l’amour, de la justice, des œuvres de miséricorde, portent aussi le témoignage de la Charité. Les initiatives du mal sont hélas! nombreuses, mais quelle joie de recenser de non moins nombreuses initiatives qui surgissent de partout pour le bien. Par ailleurs, toute action de promotion suppose aujourd’hui partage de responsabilités entre tous les partenaires. La pauvreté, la faim, la souffrance ne se combattent qu’à un niveau très large, dans une collaboration de tous; disons un niveau «catholique», celui de l’Eglise, du moins pour Nous qui vivons de l’Evangile et de la connaissance du Christ. C’est pourquoi l’an dernier, Nous avons appelé toutes les organisations catholiques d’aide et d’assistance, tout le Peuple de Dieu aussi, à une concertation plus consciente et plus cohérente dans le cadre du Conseil Pontifical Cor Unum. «Caritas Internationalis», deux «Caritas» nationales, plusieurs encore de ceux qui sont ici, font partie de cet organisme qui cherche à assurer et renforcer au mieux cette concertation. Nous sommes assuré que vous êtes tous disposés à y apporter un concours loyal, généreux et désintéressé, afin que «nos seigneurs les pauvres», dans les conditions nouvelles de notre civilisation dite «planétaire», restent pour l’Eglise les premiers et les mieux servis.

Dans cette confiance, Nous vous accordons de tout cœur Notre paternelle Bénédiction Apostolique.

                                                                                   



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana