Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À L'AMBASSADEUR DE LA RÉPUBLIQUE DE TURQUIE
PRÈS LA SAINT-SIÈGE*

Jeudi 6 décembre 1973

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Accueillant Votre Excellence comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Turquie près le Saint-Siège, Nous La remercions des paroles élevées qu’Elle vient de Nous adresser. Nous remercions aussi Son Excellence Monsieur Fahri S. Korüturk, Président de la République, dont vous Nous avez transmis les souhaits.

Vous avez rappelé dans quel esprit la République turque conçoit l’orientation du dynamisme national. Favoriser l’évolution économique et le progrès social tout en sauvegardant les valeurs culturelles héritées d’un long passé, voilà qui requiert prudence et courage. Votre pays, cependant, ne veut pas borner ses efforts à la recherche d’un progrès limité par ses propres frontières. Conscient du devoir de collaborer au bien de la communauté internationale tout entière, il veut lui apporter sa contribution à l’essentiel, la Paix. De ce double effort, n’est-il pas permis de voir un symbole dans l’œuvre gigantesque récemment inaugurée qui, unissant les deux rives du Bosphore, concrétise en quelque sorte l’union toujours plus profonde à promouvoir entre deux continents? Le cinquantième anniversaire de la fondation de la République que le peuple turc vient de célébrer a voulu essentiellement marquer un jalon de cette marche en avant, et l’Envoyé spécial du Saint-Siège a pu renouveler à votre nation, en cette occasion solennelle, le témoignage de notre estime et de notre sympathie.

Cher au cœur de tous les chrétiens par ses souvenirs des premiers siècles de l’Eglise et en particulier de l’apôtre saint Paul, votre pays l’est pour Nous à un titre particulier depuis la visite trop brève, mais si chère à notre mémoire, au cours de laquelle Nous avons eu la joie de connaître de plus près votre peuple. Les chrétiens de Turquie qui, avec leurs concitoyens musulmans, ont en commun la croyance au Dieu unique qui dirige la destinée des peuples, continueront à collaborer, suivant les enseignements de leur foi, au développement de leur pays au plan familial, professionnel et civique.

Nous formons donc aujourd’hui les vœux les plus cordiaux pour votre peuple et ses gouvernants. A vous-même, Monsieur l’Ambassadeur, Nous souhaitons une mission heureuse et bénéfique auprès du Siège Apostolique et Nous implorons sur votre pays et tous ceux qui se dévouent à sa prospérité, les Bénédictions du Tout-Puissant.


*AAS 65 (1973), p.664-665.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. XI p.1168-1169.

L’Attività della Santa Sede 1973, p.423.

L'Osservatore Romano, 7.12.1973 p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n.50 p.2.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana