Index   Back Top Print

[ FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX
ÉVÊQUES DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE SUISSE

Samedi 15 décembre 1973

 

Frères très chers,

Nous Vous disons d’abord notre joie de vous recevoir aujourd’hui, au tours de cette visite «ad limina Apostolorum», pendant laquelle vous tenez la cent quarante-deuxième réunion de l’Episcopat suisse.

Vous saluant cordialement tous et chacun, Nous souhaitons une particulière bienvenue à Mgr Adam, Evêque de Sion, auquel vous avez aussi confié la charge de Président de votre Conférence. Sans insister sur tous les sentiments qui Nous animent, Nous voulons simplement vous assurer, vous-mêmes et, à travers vos personnes, tous ceux qui sont confiés à votre sollicitude pastorale, prêtres, religieuses, religieux et fidèles, de notre paternelle affection et de notre prière.

Dans un monde profondément troublé et divisé, la tâche de tous s’avère difficile et cette difficulté même pourrait empêcher, parfois, de percevoir les signes d’espérance et les progrès réalisés. Située au cœur de l’Europe, la Suisse se trouve avoir un rôle de contact, de jonction, entre des populations, des mentalités et des courants de pensée très divers. C’est son honneur d’avoir su intégrer pacifiquement cette diversité qui est source de richesse. Faut-il s’étonner, cependant, si certaines tensions sont parfois ressenties dans la vie de vos diocèses? Mais Nous savons combien vous tiennent à cœur l’unité du Peuple de Dieu ainsi que sa fructueuse participation à l’effort de renouveau et de discernement qui s’impose. C’est dans cet esprit que vous avez entrepris le Synode qui se déroule actuellement. Votre volonté d’écoute et votre sens pastoral ont déjà trouvé largement à s’y déployer. Dans cette attention concrète portée aux grands problèmes de notre temps tels qu’ils s’expriment dans vos Eglises particulières, vous avez l’occasion de jouer pleinement et de manière adaptée le rôle magistériel immuable de l’Evêque, celui d’enseigner et de sauvegarder dans toute sa pureté la foi reçue des apôtres, pour l’implanter au cœur des jeunes générations et stimuler une authentique charité.

Nous constatons avec satisfaction que les thèmes de votre réunion épiscopale actuelle correspondent à ces besoins, en mettant au premier plan la recherche d’une annonce authentique de la foi, d’un approfondissement de l’esprit liturgique, d’un soutien de l’œuvre missionnaire, d’un engagement durable au service de la justice et de la paix. En fonction de ces buts, les problèmes des moyens de communication sociale retiennent votre attention, ainsi que le devoir qui incombe à tous ceux qui s’y adonnent - surtout s’ils se veulent vraiment catholiques - d’être toujours au service de la foi.

L’Année Sainte, enfin, déjà commencée au niveau diocésain, et l’appel à la réconciliation qu’elle invite à faire retentir opportune importune, deviendront, grâce à une action pastorale persévérante et ordonnée, une occasion de renouveau humain et spirituel, dans la paix avec autrui et avec Dieu, source de tout bien.

Unissant notre prière à la vôtre pour que l’Esprit Saint anime l’œuvre entreprise et la conduise à bon terme, Nous vous assurons de notre confiance, vous qui avez reçu du Seigneur, avec Nous, la charge de construire son Eglise. Puisse-t-il vous prodiguer avec abondance sa lumière et sa force pour l’exercice de votre charge pastorale, avec notre affectueuse Bénédiction Apostolique.

                            



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana