Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU NOUVEL AMBASSADEUR DE FINLANDE
PRÈS LE SAINT-SIÈGE*

Lundi 24 janvier 1977

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Les paroles que vous venez de Nous adresser en présentant les Lettres qui vous accréditent auprès de Nous comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Finlande, manifestent l’idéal élevé qui veut inspirer votre action auprès du Saint-Siège, et Nous vous en remercions vivement, ainsi que des sentiments que vous avez manifestés à notre égard.

Les rapports que le Saint-Siège entretient avec les Etats ont toujours pour but, outre leur finalité proprement religieuse, de favoriser tout ce qui peut faire naître ou accroître un esprit de coopération pacifique entre les peuples, ainsi que la volonté d’assurer à toutes les personnes la liberté intérieure et extérieure, inséparable de la dignité humaine.

C’est pourquoi Nous apprécions les orientations de votre Gouvernement que vous venez de rappeler brièvement. Elles contribuent à unir les hommes de bonne volonté. Il importe donc qu’elles ne se laissent pas décourager par les déceptions ou les difficultés, car elles répondent aux exigences irrépressibles de l’humanité. Nous sommes persuadé que la collaboration confiante qui cherche peu à peu à s’instaurer et qui vise à mettre un véritable sens de l’homme au principe même des relations politiques finira par imposer la conviction que la recherche égoïste de l’intérêt particulier ne peut suffire, pour les Etats comme pour les personnes, à assurer cette paix à laquelle chacun aspire.

A cause même de sa mission religieuse, en conformité avec les enseignements de l’Evangile et la volonté de son Fondateur, l’Eglise s’efforce de contribuer, avec les armes pacifiques qui sont les siennes, à cette œuvre de persuasion et de transformation des cœurs afin de voir vraiment en chaque homme un frère. Cette conviction a toujours inspiré les appels que Nous lançons chaque année pour la Journée mondiale de la Paix, à la conscience des responsables politiques et à celle de tous les hommes, pour leur rappeler inlassablement où se trouvent les véritables chemins de la paix. Cette conviction a animé aussi la participation du Saint-Siège à la Conférence qui a attiré vers la capitale de votre pays l’attention et les espoirs de bien des peuples. Nous souhaitons que cette attente ne soit pas déçue et que les accords d’Helsinki trouvent leur application totale et loyale de la part de tous leurs signataires.

Nous savons que nos Fils catholiques de Finlande partagent pleinement cet idéal, et Nous nous réjouissons qu’il leur permette de coopérer ainsi, avec leurs frères, au service de leur pays et de toute la communauté humaine.

Nous agréons avec satisfaction les sentiments dont Son Excellence Monsieur le Président de la République vous a chargé d’être l’interprète. Nous gardons Nous-même le meilleur souvenir de sa visite, et Nous vous confions le soin de lui exprimer, avec notre gratitude, les vœux chaleureux que Nous formons, dans la prière, pour sa personne et pour le bonheur du cher Peuple de Finlande.

Soyez assuré, Monsieur l’Ambassadeur, de la cordialité de notre accueil. Avec nos souhaits de bienvenue, Nous vous adressons ceux que Nous formons pour l’accomplissement de votre haute mission.


*AAS 69 (1977), p.94-95;

Insegnamenti di Paolo VI, vol. XV, p.97-98;

L’Attività della Santa Sede 1977, p.35-36;

OR 25.1.1977, p.1, 2;

ORf n.5 p.2.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana