Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU VICE-PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS, M. VALTER MONDALE*

27 janvier 1977

 

Monsieur le vice-président,

Nous sommes heureux de souhaiter cordialement la bienvenue à vous et ceux qui vous accompagnent dans votre tournée européenne.

Au moment où le nouveau président des États-Unis a pris possession de sa charge, il vous a confié cette importante mission de contacts et de consultations, afin d’obtenir de nouveaux éléments pour juger et évaluer la politique internationale des États-Unis, un pays dont la politique a de grandes répercussions et intéresse donc spécialement le monde entier. Nous sommes heureux que cette politique soit fondée sur le désir de promouvoir la paix et la coopération internationale.

Le Saint-Siège, dont les activités sont motivées non par des considérations politiques, mais par des principes moraux et religieux, estime que ce sont là des objectifs moralement dignes et il les soutient dans la mesure et de la manière qui lui sont propres.

Dans notre récent message pour la Journée mondiale de la paix, nous avons lancé cet appel : « Si tu veux la paix, défends la vie. » Nous sommes convaincu que tout ce qui blesse affaiblit et déshonore la vie, détruit la paix et dégrade l’humanité. Aussi est-ce avec optimisme que nous prenons acte de l’engagement de votre président en faveur de la réduction des armements, en particulier des armes nucléaires. Nous sommes sûr que cela promouvra le bien commun et rendra un immense service au monde.

Vous venez de célébrer le bicentenaire de votre indépendance. Cet événement a constamment évoqué pour vous les valeurs morales sur lesquelles l’Amérique a été fondée. C’est notre fervent espoir que ce grand héritage spirituel sera protégé et affermi, pour la paix et le développement intégral de votre pays et de toute l’humanité.

Nous sommes heureux d’adresser encore une fois nos vœux au président Carter, et nous prions pour que l’Amérique, « nation rassemblée sous l’autorité de Dieu », garde toujours ses droits inaliénables à « la vie, la liberté et la poursuite du bonheur ».


*La Documentation catholique, n.1714 p.157

ORf n°5 p.1.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana