Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

Discours au premier Ministre d’Espagne, S.E.Don Adolfo Suarez

Vendredi 2 septembre 1977

 

Il nous est extrêmement agréable, en ce jour, de recevoir Votre Excellence à qui nous souhaitons la plus cordiale bienvenue ainsi qu’aux illustres personnes qui l’accompagnent.

Elle Nous rappelle avec un vif plaisir la visite de leurs majestés, le roi et la reine d’Espagne, au début de cette année. Comme nous fîmes en cette occasion, nous voulons exprimer ouvertement notre sincère affection pour la chère nation espagnole, si proche de ce siège de Pierre par des liens historiques de fidélité et d’attachement.

Votre Excellence a voulu nous faire participer aux aspirations et aux espérances d’une nouvelle Espagne qui se construit avec la collaboration de tous les Espagnols. Cette tâche impose à tous les responsables la belle et non moins exigeante mission de construire une société juste qui permette à tous les citoyens de s’épanouir pleinement par ailleurs. Nous nous réjouissons sincèrement de la sagesse et du bon sens dont le peuple espagnol a su faire preuve pour poser les prémisses nécessaires à la réalisation de ces objectifs, autant le plan national qu’international.

En tout cela – et c’est notre plus profond désir – nous voudrions que se reflète un objectif primordial : servir le développement de la personne dans toutes ses dimensions, surtout sur le plan culturel, moral et spirituel; c’est-à-dire en faisant honneur à toutes les valeurs dont l’Espagne fut le porte-parole éminent, comme le reconnaît l’Histoire.

C’est pourquoi Nos paroles veulent vous encourager collectivement: qu’avec vos qualités d’intelligence, d’imagination, de coeur et toujours fidèles à cette trajectoire humaine et chrétienne, vous soyez à même de conduire les légitimes aspirations de votre peuple..

C’est ce que nous désirons et demandons au Seigneur dans notre prière.


*ORf n.36 p.2;

La Documentation catholique, n.1728 p.857.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana