Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À S.M. LE ROI HUSSEIN DE JORDANIE*

Samedi 29 avril 1978

 

Majesté,

Nous sommes très heureux de souhaiter la plus cordiale bienvenue à Votre Majesté et aux éminentes personnes qui vous accompagnent.

Cette rencontre nous rappelle l’aimable visite que vous nous aviez faite en mai 1964, et tout spécialement les journées inoubliables de notre pèlerinage en Terre sainte, pendant lequel Votre Majesté et le peuple jordanien nous avaient fait une réception si chaleureuse et si spontanée.

Votre visite nous donne l’occasion de présenter encore une fois au noble peuple de votre royaume nos vœux les plus fervents de prospérité et de paix, avec la bénédiction du Très-Haut. Nous espérons que le développement économique et social mis en œuvre par votre pays, sous la sage direction de ceux qui le gouvernent, sera toujours accompagné d’un profond esprit religieux et moral chez tous les citoyens, spécialement dans la jeune génération, depuis la toute première éducation.

Votre Majesté peut être assurée de la loyauté avec laquelle la communauté catholique de Jordanie apportera sa contribution au progrès, dans le domaine qui lui est propre, en collaboration avec les autorités et avec ses compatriotes.

Comme vous le savez le problème de la paix dans cette région troublée du Moyen-Orient est pour le Saint-Siège une source de vive préoccupation et de souci constant. Sachant que Votre Majesté travaille à rechercher une paix basée sur une reconnaissance bien équilibrée des légitimes exigences des différentes parties, nous voulons vous faire part de notre profond désir que les dirigeants concernés puissent arriver à prendre résolument à bras-le-corps les problèmes cruciaux du conflit, et leur trouver rapidement une solution dans un esprit de sagesse et de bonne volonté.

En particulier, nous exprimons encore une fois l’espoir qu’une juste fin puisse être mise à la triste situation des Palestiniens, et que Jérusalem, la Ville sainte des trois grandes religions monothéistes – judaïsme, christianisme et islam – puisse réellement devenir un « haut lieu » de paix et de rencontre pour les peuples des différentes parties du monde qui, malgré leur diversité, sont fraternellement unis par le culte qu’ils rendent au seul et unique Dieu.

C’est avec ces vœux que nous demandons au Tout-Puissant de donner sa protection et ses abondantes faveurs à Votre Majesté, à la famille royale et à tout le royaume de Jordanie.


*ORLF Edition hebdomadaire, 9 mai 1978, n.19 p.1.

La Documentation catholique, n.1742 p.456.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana