Index   Back Top Print

[ ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU MÉTROPOLITE DE CHALCÉDOINE

Samedi 1er juillet 1978

 

E tout cœur, Frères vénérés, Nous vous souhaitons la bienvenue parmi nous à l’occasion des fêtes des saints apôtres Pierre et Paul que nous venons de célébrer. C’est avec affection et estime que Nous vous accueillons. Nous sommes heureux que nos Eglises aient décidé cet échange de visites chaque fois qu’elles célèbrent leurs saints patrons. C’est un nouveau signe du progrès de la redécouverte de la profonde communion ecclésiale qui existe déjà entre nos Eglises.

Ces célébrations communes des saints apôtres sont une exigence de fidélité renouvelée. Fidélité à leur foi, fidélité à leur mission qui, à travers une succession ininterrompue, se continue dans le temps pour annoncer au monde la grande et bonne nouvelle du Christ mort pour nos péchés et ressuscité pour notre justification (Cfr. Rom. 4, 26).

Cet échange annuel de visites offre aussi une occasion propice à de fraternelles conversations en vue d’harmoniser notre commune recherche de la pleine unité entre nos Eglises. L’achèvement de l’œuvre commencée requiert en effet une collaboration toujours plus décidée dans la recherche du but, et une volonté inébranlable de trouver une solution à toutes les difficultés qui nous séparent encore du jour où nous pourrons commémorer ensemble tous les apôtres et tous les saints de l’Orient et de l’Occident, dans une grande concélébration eucharistique d’unité et de joie plénière.

Dans ces perspectives, Nous sommes heureux de savoir que les deux commissions chargées de préparer le dialogue théologique dans l’Eglise catholique et dans l’Eglise orthodoxe ont déjà accompli un bon travail. Le fait que le comité de coordination composé des représentants des deux commissions se soit déjà rencontré pour un travail commun montre clairement le progrès réalisé, et la volonté d’arriver rapidement au terme de cette phase préparatoire et de pouvoir commencer le vrai dialogue théologique.

Que le Seigneur bénisse ces efforts, afin que nous puissions une fois pour toutes clarifier définitivement tous ces points qui, dans le passé, ont provoqué des tensions, des heurts et même l’interruption de la communion sacramentelle. Puissions-nous, dans l’intégralité de la foi commune, réaliser cette pleine unité que le Christ a demandée pour ses disciples et pour ceux qui croiraient en leurs paroles.

Votre présence à la célébration de la fête des saints Pierre et Paul a renouvelé en Nous cette joyeuse espérance. Nous vous en remercions, et Nous vous prions de transmettre ces sentiments de fraternité, de communion et d’espérance à notre frère vénéré et aimé le patriarche Dimitrios, et à tout son saint synode.

                                       



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana