Index   Back Top Print

[ ES  - FR  - IT ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À UN PÈLERINAGE DU DIOCÈSE DE NAPLES

Samedi 27 mai 1978

Très chers Fils,

Nous vous disons notre joie profonde pour votre visite bienvenue, pour l'irrésistible enthousiasme que vous démontrez en cette circonstance qui voit, entourant notre Personne, une présence aussi large que qualifiée, représentant la XlVème Forania de l'Archidiocèse de Naples: les riantes petites villes de Casoria, d'Afragola, d'Arzano, de Casavatore et de Casalnuovo ont voulu vous envoyer comme leurs messagers près le Pape pour proclamer et réaffirmer publiquement leur pluriséculaire dévotion et affection filiale envers le Successeur de Pierre et le Saint-Siège. Encore une fois — et nous pouvons le dire en toute franchise — le cœur vibrant et ardent de l'Archidiocèse de Naples a donné une preuve magnifique de sa grandeur, de sa force, de son exubérante sincérité proverbiale.

Aussi voulons-nous remercier tous ceux qui ont préparé cette rencontre inoubliable: le vénéré et zélé Pasteur, le Cardinal Corrado Ursi, les Evêques, les Autorités politiques, les maires des différentes villes les prêtres, les religieux, les séminaristes, les travailleurs, les mères, les pères, les étudiants et enfin les représentants qualifiés du Centre "Il Samaritano". A tous, nos remerciements pour le don de votre visite qui nous est fait.

Cette rencontre acquiert une signification toute spéciale du fait que, dès la fête de Pentecôte récemment célébrée, l'Archidiocèse de Naples est entré dans une période d'intense préparation au Synode diocésain qui se tiendra l'an prochain. Nous exprimons nos vœux les plus cordiaux pour que cet important événement ecclésial serve d'éperon en vue d'un efficace renouvellement spirituel et pastoral, à la lumière du Concile Vatican II.

Vous êtes venus en pèlerinage à Rome, Centre du Catholicisme pour dire — et nous pourrions même affirmer — pour crier, face au monde, que vous êtes chrétiens, que vous êtes heureux et orgueilleux de l'être et que vous voulez l'être de manière toujours plus absorbante, cohérente et constructive.

Etre chrétiens aujourd'hui, très chers Fils, comporte un sérieux, une attention, une générosité, un dévouement encore plus décidés, plus lucides que par le passé. Les grands instruments de propagande sociale diffusent souvent, non seulement de manière subtile et couverte, mais aussi de manière directe, virulente, des conceptions, des orientations, des idéologies, des conseils qui ne sont pas toujours en harmonie avec les impératifs du message évangélique et avec l'enseignement de l'Eglise: on prône l'athéisme, théorique et pratique, l'indifférence en matière religieuse; on critique, on raille la vision chrétienne du mariage et de la famille, vision tenue pour surpassée; on proclame et met en œuvre une forme exaspérée de la liberté qui souvent viole les droits légitimes d'autrui, on en arrive à semer la haine qui tourne à la violence et celle-ci à son tour se souille, de manière démente et barbare, du sang des frères.

A cette marée montante qui semble vouloir bousculer tout et tous, vous entendez opposer votre foi en le Christ ressuscité, votre adhésion à son message d'amour pour tous les hommes qui ne sont pas seulement des citoyens d'une même nation ou des personnes engagées dans le même travail, mais des frères car ils sont les fils d'un même Père céleste.

Nous adressons à vous, pères et mères, à vous, travailleurs, et à vous, étudiants, un appel solennel et pressant: conservez jalousement, protégez avec soin, renforcez ces grandes valeurs humaines et chrétiennes qui, tout au long des siècles ont constitué, les trésors authentiques de vos populations: la générosité, le respect cordial des autres, l'hospitalité, la sincérité, la sainteté de la famille, l'amour pour la vie naissante, le sens inné de la prière, la dévotion envers la Vierge Très Sainte, une dévotion qui a trouvé dans votre piété populaire des accents d'une tendresse extraordinaire.

Que votre foi chrétienne soit ferme et solide; renforcée par la méditation continuelle de la Parole de Dieu; nourrie par les Sacrements particulièrement par l'Eucharistie; soutenue par une joyeuse adhésion à l'enseignement de l'Eglise, Mater et Magistra. Que la foi anime et imprègne toute votre vie. Vous, pères et mères, faites que la famille, fondement de la société, soit un cénacle, une véritable école de vie chrétienne et religieuse, une communauté de sanctification mutuelle pour les époux et leurs enfants; qu'elle soit "une Eglise domestique" comme l'affirme le Concile Vatican II (cf. Lumen Gentium, 11; Apostolicam Actuositatem, 11). Vous, travailleurs, faites tous vos efforts pour que l'usine, le milieu de travail deviennent un lieu où l'on a conscience de prolonger l'œuvre du Créateur, de rendre service à ses propres frères, et d'apporter sa contribution personnelle à l'accomplissement dans l'histoire du plan providentiel de Dieu (cf. G. S., 34). Vous, étudiants, apportez votre juvénile contribution à l'école pour qu'elle soit vraiment ce Centre communautaire qui développe vos capacités de jugement, vous mette en contact avec le patrimoine culturel constitué par les générations passées, aide à promouvoir en vous le sens des valeurs authentiques, vous prépare à la vie civile et favorise la compréhension réciproque (cf. Gravissimum Educationis, 6).

Que votre foi soit donc agissante comme Jésus Lui-même l'a recommandé: "Ainsi votre lumière doit-elle briller aux yeux des hommes pour que, voyant vos œuvres, ils en rendent gloire à votre Père qui est dans les Cieux" (Mt 5, 16). En union profonde et continue avec vos Pasteurs et vos Prêtres, dédiez généreusement vos facultés, vos possibilités, votre temps aux multiples initiatives pastorales, expérimentées et approuvées par l'Eglise; sortez de l'individualisme stérile pour vivre avec vos frères une vie communautaire dans les différentes Associations catholiques: soyez des constructeurs de paix.

Courage, très chers Fils! L'avenir ne sera pas celui du désespoir, mais de l'espoir; il ne sera pas celui de la violence, mais de l'amour!

Avec notre bénédiction apostolique!



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana