Index   Back Top Print

[ ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PIE XII
À L'ENVOYÉ EXTRAORDINAIRE ET MINISTRE
PLÉNIPOTENTIAIRE DU VENEZUELA,
S.E.M. JOSÉ MARIA CASAS BRICEÑO
*

5 juillet 1942

Monsieur le Ministre,

Les paroles que Votre Excellence vient de prononcer en Nous présentant les lettres de créance par lesquelles vous avez été désigné comme envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire des États-Unis du Venezuela prouvent que vous avez une claire vision de l’importance des responsabilités et de l’éminente dignité de votre charge diplomatique.

Elles Nous assurent aussi que le plus vif désir de Votre Excellence, choisie pour une si haute mission par la confiance de S. Exc. le président de la République et du gouvernement, est d’apporter tous vos soins et votre zèle dans l’exercice de vos nobles fonctions à entretenir les relations les meilleures avec le Saint-Siège. Ce faisant, vous contribuerez à favoriser le développement libre et pacifique de l’action de l’Église et à donner une plus grande impulsion au bien spirituel et moral de votre nation.

Heureux les peuples sur le sol desquels on écoute avec docilité les appels de l’Église à recevoir la vérité, au milieu d’une humanité qui cherche la vérité, mais qui souvent s’égare dans l’erreur.

Heureux les peuples dont les lois protègent avec fermeté le précieux trésor de la sainteté du mariage chrétien et assurent la sauvegarde des liens sacrés de la famille chrétienne, fondement irremplaçable de la société civile elle-même.

Heureux les peuples dont les nouvelles générations sont formées et croissent dans le sens moral des responsabilités de manière que la conduite des individus et des communautés ne cherche pas à se soustraire à la salutaire autorité de la loi divine.

Heureux les peuples qui trouvent dans l’Évangile la source des sentiments de fraternité dont le puissant stimulant est indispensable pour trouver une solution équitable et durable aux grands et urgents problèmes de la paix sociale et de la concorde internationale.

Avec une paternelle affection, Nous vous adressons les mêmes vœux bienveillants que Votre Excellence Nous a présentés au nom du gouvernement et du peuple vénézuélien en cette année jubilaire de Notre consécration épiscopale. Nous élevons Nos mains et Notre cœur vers le Tout-Puissant pour invoquer la protection divine sur le gouvernement et le peuple du Venezuela d’une manière toute spéciale en cet anniversaire de votre indépendance nationale où Nous Nous sentons tout près de vous par la pensée. À cette prière Nous ajoutons la Bénédiction apostolique que vous avez sollicitée. Nous la donnons de tout Notre cœur au gouvernement et au peuple du Venezuela et tout particulièrement à Votre Excellence et à votre noble famille.


* Discours et messages-radio de S.S. Pie XII, IV,
Quatrième année de pontificat, 2 mars 1942 - 1er mars 1943, pp. 453-454
Typographie Polyglotte Vaticane.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana