Index   Back Top Print

[ FR ]

DISCOURS DU PAPE PIE XII
À UN GROUPE D'ÉCRIVAINS ET JOURNALISTES ROUMAINS*

Mardi 27 octobre 1942

C'est avec un plaisir tout particulier que Nous souhaitons la bienvenue au groupe important d'écrivains et journalistes roumains rassemblés en ce moment autour de Nous.

Ainsi que les autres États d'Europe et du monde entier emportés dans le tourbillon de la guerre, la Roumanie traverse, elle aussi, une période d'épreuve sans précédent dans l'histoire. Au milieu de l'enchevêtrement du gigantesque conflit, elle se trouve placée à un poste qui exige de sa part et qui réclame au plus haut degré activité et sacrifice.

De cette épreuve, personne n'est à même de saisir et de comprendre la portée avec plus de pénétration que vous qui, du fait de votre profession, avez l'habitude et le devoir de suivre jour par jour, heure par heure, le tragique kaléidoscope des événements de la guerre ; vous, qui savez mieux que quiconque les pertes de sang et de biens, les angoisses physiques et morales que cette lutte mondiale coûte sur le front de combat comme sur le front intérieur ; vous, qui percevez plus clairement que d'autres les formidables problèmes en présence desquels vont se trouver les peuples et la communauté des nations quand, une fois apaisé le fracas des armes, il s'agira de faire succéder au chaos des dissensions et des haines une paix conforme aux préceptes de la conscience humaine et chrétienne.

Quand sonnera cette heure, que Nous appelons de tous Nos vœux et pour laquelle Nous invoquons, anxieux, l'Esprit divin, auteur de tout bien et lumière des cœurs, il importe souverainement que, dans tous les peuples, se trouvent des caractères perspicaces et clairvoyants, sereinement impartiaux sans préjudice de l'amour envers leur patrie, caractères assez fort et résolus pour infuser dans la mentalité de leur propre pays cette lucidité de l'intelligence, cet élan de la volonté qui aboutissent à la réalisation d'une telle paix.

Dans ce noble mais indiciblement rude effort en vue d'une paix de justice et de modération, de loyale et équitable conciliation de tous les intérêts légitimes, de sauvegarde efficace des nécessités vitales même des nations numériquement plus faibles, économiquement plus pauvres, le rôle éducateur d'une presse digne de sa haute mission comporte une tâche dont l'ampleur réponde à la conscience qu'elle a de sa responsabilité.

Nous souhaitons sincèrement que, à vous aussi, il soit donné d'appliquer toutes les forces de votre esprit, toutes les énergies de votre volonté au service de cet idéal patriotique autant qu'humain et chrétien.

À Sa Majesté le Roi Michel et à son Auguste Mère, dont la visite Nous a laissé les plus chers souvenirs, au Chef et aux membres du Gouvernement, à tout le peuple roumain, Nous tenons à exprimer Notre affection et Notre satisfaction des rapports amicaux heureusement existants entre le Saint-Siège et votre patrie sur laquelle Nous appelons du fond du cœur les plus exquises et les plus abondantes bénédictions du Ciel.


* Discours et messages-radio de S.S. Pie XII, IV,
Quatrième année de pontificat, 2 mars 1942 - 1er mars 1943, pp. 251-252
Typographie Polyglotte Vaticane.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana