Index   Back Top Print

[ EN  - FR  - IT ]

DISCOURS DU PAPE PIE XII
À M. UGO CARUSI, COMMISSAIRE AMÉRICAIN POUR
L'IMMIGRATION, M. HOWARD H. TRAVERS DU DÉPARTEMENT
D'ÉTAT DES ÉTATS-UNIS, ET À D'AUTRES PERSONNALITÉS
*

Mercredi 13 mars 1946

La question de l’immigration, que votre très estimé président a confiée à votre étude concrète en ce moment critique de l’histoire du monde, est de celles dans lesquelles vos compatriotes ont acquis une large expérience et une grande compétence. Pendant des siècles, les rivages de l’Amérique ont offert un havre généreux et hospitalier aux peuples d’autres pays, opprimés par la tyrannie ou forcés par la pauvreté ou la persécution religieuse à chercher le salut dans l’expatriation. Votre pays n’y a rien perdu.

Tout étudiant, même occasionnel, de l’histoire américaine connaît la contribution importante apportée par les immigrants étrangers à la défense et à la croissance de votre pays. Il sait comment ceux qui sont venus d’outre-mer ont aidé visiblement à bâtir le Nouveau- Monde sur le plan intellectuel, social et religieux.

Aussi, n’est-il pas surprenant que les circonstances changeantes aient conduit à une certaine restriction à l’égard de l’immigration étrangère. Dans cette matière, en effet, ce ne sont pas les seuls intérêts des immigrants, mais aussi la prospérité du pays qui doivent être consultés. Cependant, Nous sommes assuré que ce n’est pas trop attendre que dans ces décisions de restriction la charité chrétienne et le sens de la solidarité humaine qui existe entre tous les hommes, enfants d’un seul Dieu et Père éternel, ne seront pas méconnus.

L’immigration peut aider à résoudre un des problèmes les plus tristes de l’Europe, un problème qui va s’aggravant de façon inhumaine par le transfert de populations abandonnées et innocentes.

Comme témoignage du plaisir que Nous avons eu à vous saluer ici ce matin et de l’intérêt très profond que Nous portons à vos travaux, Nous demandons les bénédictions les plus choisies de Dieu pour vous et pour tous les êtres chers que vous avez laissés à la maison.


* Documents Pontificaux 1946, p.90-91.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana