Index   Back Top Print

[ FR ]

DISCOURS DU PAPE PIE XII
AUX PARTICIPANTS AU IXe CONCOURS INTERNATIONAL D'ÉLÉGANCE DES VOITURES AUTOMOBILES ITALIENNES ET ÉTRANGÈRES*

Vendredi 26 octobre 1956

 

La manifestation, qui vous a réuni à Rome, Messieurs, témoigne d'une manière significative de cette heureuse fusion de la technique et de l'art, qui contribue à rendre à la fois plus facile et plus noble la vie des hommes d'aujourd'hui. Le IXe Concours international d'élégance des voitures automobiles italiennes et étrangères, auquel vous participez en qualité de constructeurs ou de représentants commerciaux, rassemble en effet les productions récentes les plus réputées de ce secteur industriel. Nous vous accueillons bien volontiers en cette circonstance et vous assurons de Notre estime et de Nos encouragements.

L'esthétique de l'automobile n'a rien de gratuit ni d'arbitraire, car la forme d'une carrosserie d'auto reste d'autant plus étroitement soumise aux règles de l'aérodynamique que la vitesse du véhicule doit être plus élevée. Mais les constructeurs ont tiré partie de l'assujettissement à ces lois pour concevoir des modèles soigneusement profilés, dont les lignes s'adaptent, pour ainsi dire au mouvement de l'œil, qui suit le véhicule lancé à toute allure sur la route. Et malgré cela, vous n'avez pas négligé la commodité et le confort des occupants, tant pour les voitures ordinaires, que pour les autocars que l'on voit chaque été sillonner toujours plus nombreux les routes européennes.

Aussi sommes-Nous heureux de vous féliciter des résultats obtenus par vos efforts inlassables. Dans le secteur de l'automobile, une concurrence sévère met aux prises les constructeurs et ne leur permet jamais de se reposer sur les lauriers conquis. Mais de cette concurrence les premiers bénéficiaires sont les usagers, à qui les raffinements des engins actuels font désirer encore d'autres perfectionnements. Vous avez l'ambition de les satisfaire et même de devancer vos compétiteurs, en conquérant les préférences du client par les qualités techniques et l'élégance de vos voitures.

Mais quel que soit le champ de votre activité et le but immédiat que vous poursuivez, ne manquez pas de jeter les yeux plus loin que l'horizon étroit du profit immédiat et de la conquête du marché. L'élégance automobile ne devrait avoir d'autre sens que celui d'être symbole et expression de la noblesse d'âme, de manifester l'élévation de l'esprit humain, sa domination sur la matière et les fins spirituelles plus haute, pour lesquelles il vit et lutte. Si le technicien et l'artiste se contentent d'agencer et de façonner des matériaux périssables, ils devront tôt ou tard se résigner à voir disparaître leur œuvre, supplantée par d'autres ou consumée par le temps.

Plus qu'un succès et des satisfactions éphémères, Nous vous, souhaitons donc les vraies joies de l'âme, qui n'a cherché en tout que le moyen de faire du bien et de servir le prochain et la société.

Que le Seigneur daigne vous combler de ses faveurs et les répandre aussi sur vos familles et tous ceux qui vous sont chers ! Nous vous en donnons comme gage Notre paternelle Bénédiction Apostolique.


* Discours et messages-radio de S.S. Pie XII, XVIII,
Dix-huitième année de Pontificat, 2 mars 1956 - 1er mars 1957, pp. 635 - 636
Typographie Polyglotte Vaticane



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana