Index   Back Top Print

[ FR ]

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
AU RECTEUR, ÉTUDIANTS ET PERSONNEL 
DU GRAND SÉMINAIRE DE WARMIA

 24 septembre 2000

   
Je salue cordialement la communauté du grand séminaire de la ville de Warmia, "Hosianum", d'Olsztyn:  les étudiants, les enseignants avec le Recteur, les employés laïcs, ainsi que les membres de l'Association des amis du séminaire. Je me rappelle avec gratitude du moment où, en 1991, en m'arrêtant à Olsztyn sur le parcours de mon pèlerinage, j'eus l'occasion de rendre visite à votre communauté. Je suis heureux de pouvoir vous accueillir aujourd'hui ici chez moi.

Vous êtes venus à Rome en l'année jubilaire pour demander, auprès des tombeaux des Apôtres Pierre et Paul, les grâces et la bénédiction pour le présent et pour l'avenir. Une telle prière jubilaire est particulièrement actuelle et importante dans la perspective du nouveau millénaire. Le XXème siècle a apporté avec lui de nombreuses transformations dans de nombreux domaines de la vie. Le développement rapide de la science, de la technique, de la médecine, de la culture, de la pensée sociale et politique et, enfin, des moyens de communication sociale, n'a pas manqué d'exercer une influence sur la vie spirituelle des personnes, des familles et des nations entières. On peut prévoir également qu'au cours du millénaire dans  lequel  nous  entrons,  de  telles transformations de la réalité de ce monde contitueront une source de nouveaux défis en ce qui concerne l'homme, en particulier le croyant. Afin d'y faire face, les croyants doivent trouver un soutien solide chez des prêtres bien préparés à leur ministère. C'est pourquoi, aujourd'hui, le rôle du séminaire comme communauté qui forme les futurs pasteurs est particulièrement important. Le séminaire doit être un milieu d'hommes à la foi profonde, à l'espérance indestructible et à la charité emplie d'abnégation; d'hommes ouverts à l'action de l'Esprit Saint qui dicte chez les disciples du Christ le désir d'un engagement actif à la promotion de l'avènement du Royaume du Père. Le séminaire doit être également le lieu où sont formés des prêtres humainement mûrs, qui savent utiliser les conquêtes de la culture moderne et qui veulent contribuer à la créer. L'homme d'aujourd'hui a besoin de prêtres qui aient de vastes horizons de pensée et d'action, disposés à faire face à toutes les nécessités de leurs frères.

Le séminaire de Warmia jouit d'une longue et prestigieuse tradition. Nous fêtons cette année les 435 ans de la fondation par le Cardinal Stanislaw Hozjusz, de ce premier grand séminaire en terre polonaise, ayant son siège à Braniewo. Il est difficile de résumer en quelques phrases toute l'histoire de l'institution, des hommes qui la créèrent et de l'oeuvre des prêtres qui y furent formés. Il suffit donc de rappeler dom Wladyslaw Demski, qu'il m'a été donné d'élever à la gloire des autels parmi 108 martyrs. Ce prêtre héroïque, issu de votre séminaire, donna sa vie pour la vérité, en défendant la croix du Christ et la foi chrétienne. Que son témoignage soit pour vous un modèle et un réconfort sur le chemin de la vocation. Je prie afin que cette semence porte toujours des fruits de nouvelles vocations au sacerdoce dans l'archidiocèse de Warmia.

Je prie Dieu de déverser sur vous, au cours de ce pèlerinage jubilaire, de multiples grâces. Que le Christ, le Prêtre suprême et éternel, vous introduise dans le nouveau millénaire et vous bénisse!



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana