Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

MESSAGE DU PAPE BENOÎT XVI
À L'OCCASION DU CONGRÈS
« DIEU AUJOURD'HUI : AVEC LUI OU SANS LUI, TOUT CHANGE »
[ROME, 10-12 DÉCEMBRE 2009]

 

A mon vénéré frère le cardinal Angelo Bagnasco
Archevêque métropolitain de Gênes
Président de la Conférence épiscopale italienne

A l'occasion du Congrès « Dieu aujourd'hui: avec lui ou sans lui, tout change », qui se déroule à Rome du 10 au 12 décembre, je désire vous exprimer, vénéré frère, ainsi qu'à la Conférence épiscopale italienne et en particulier au Comité pour le projet culturel, ma profonde appréciation pour cette initiative importante, qui affronte l'un des grands thèmes qui fascinent et interrogent depuis toujours l'esprit humain. La question de Dieu est centrale à notre époque également, où l'on tend souvent à réduire l'homme à une seule dimension, celle « horizontale », considérant sans importance pour sa vie l'ouverture au Transcendant. Au contraire, la relation avec Dieu est essentielle pour le chemin de l'humanité et, comme j'ai eu l'occasion de l'affirmer à plusieurs reprises, l'Eglise et chaque chrétien ont précisément le devoir de rendre Dieu présent dans ce monde, de chercher à ouvrir aux hommes l'accès à Dieu.

C'est dans cette perspective que se place l'événement international de ces jours-ci. La vaste approche de ce thème important, qui caractérise la rencontre, permettra de tracer un cadre riche et articulé de la question de Dieu, mais surtout, servira d'encouragement pour une réflexion plus profonde sur la place qu'occupe Dieu dans la culture et dans la vie de notre époque. En effet, d'une part, on entend montrer les différentes voies qui conduisent à affirmer la vérité sur l'existence de Dieu, ce Dieu que l'humanité a en quelque sorte toujours connu, même dans les moments sombres de son histoire, et qui s'est révélé à travers la splendeur de son visage dans l'alliance avec le peuple d'Israël et, au delà de toute mesure et attente, de façon pleine et définitive en Jésus Christ. Celui-ci est le Fils de Dieu, le Vivant qui entre dans la vie et dans l'histoire de l'homme pour les illuminer par sa grâce, par sa présence. D'autre part, on veut mettre précisément en lumière l'importance essentielle que Dieu a pour nous, pour notre vie personnelle et sociale, pour la compréhension de nous-mêmes et du monde, pour l'espérance qui illumine notre chemin, pour le salut qui nous attend au-delà de la mort.

C'est vers ces objectifs que tendent les nombreuses interventions, selon les multiples perspectives qui feront l'objet d'étude et de confrontation: de la réflexion philosophique et théologique au témoignage des grandes religions; de l'élan vers Dieu, qui trouve une expression dans la musique, les lettres, les arts figuratifs, dans le cinéma et la télévision, aux développements des sciences, qui tentent de lire en profondeur les mécanismes de la nature, fruit de l'œuvre intelligente du Dieu créateur; de l'analyse de l'expérience personnelle de Dieu à l'analyse des dynamiques sociales et politiques d'un univers désormais mondialisé.

Dans une situation culturelle et spirituelle comme celle que nous vivons, où croît la tendance à reléguer Dieu au domaine privé, à le considérer sans importance et superflu, ou à le refuser de façon explicite, je souhaite de tout cœur que cet événement puisse contribuer au moins à dissiper la pénombre qui rend fragile et effrayante pour l'homme de notre temps l'ouverture à Dieu, bien qu'Il ne cesse jamais de frapper à notre porte. Les expériences du passé, même proche de nous, enseignent que lorsque Dieu disparaît de l'horizon de l'homme, l'humanité perd son orientation et risque d'aller vers sa propre destruction. La foi en Dieu ouvre à l'homme l'horizon d'une espérance certaine, qui ne déçoit pas; elle indique un fondement solide sur lequel construire sans crainte notre vie; elle demande de s'abandonner avec confiance aux mains de l'Amour qui soutient le monde.

Monsieur le cardinal, à vous et à tous ceux qui ont contribué à préparer ce congrès, aux rapporteurs et à tous les participants, j'adresse mon salut cordial, avec mes vœux pour le succès de cette initiative. J'accompagne les travaux de ma prière et de ma Bénédiction apostolique, propitiatoire de la lumière qui vient d'En-Haut, qui rend capables de trouver en Dieu notre trésor et notre espérance.

Du Vatican, le 7 décembre 2009

BENEDICTUS PP. XVI

   



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana