Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

VIDÉOCONFÉRENCE AU TERME  DE LA
 MESSE
DE CONCLUSION DE LA
VI RENCONTRE MONDIALE DES FAMILLES
À MEXICO

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI

Dimanche 18 janvier 2009

 

Chers frères et sœurs,

1. Je vous salue avec affection, au terme de cette solennelle célébration eucharistique avec laquelle se conclut la vi Rencontre mondiale des familles à Mexico. Je rends grâce à Dieu pour les nombreuses familles qui, sans épargner leurs efforts, se sont réunies autour de l'autel du Seigneur.

Je salue de manière particulière le cardinal-secrétaire d'Etat, Tarcisio Bertone, qui a présidé cette célébration en tant que mon légat. Je désire exprimer mon affection et ma gratitude au cardinal Ennio Antonelli, et également aux membres du Conseil pontifical pour la famille, qu'il préside; au cardinal-archevêque primat de Mexico, Norberto Rivera Carrera, et à la commission centrale qui s'est occupée de l'organisation de cette vi Rencontre mondiale. Ma reconnaissance va également à tous ceux qui, avec un généreux engagement et dévouement, ont rendu sa réalisation possible. Je salue également les cardinaux et les évêques présents à la célébration, en particulier les membres de la Conférence épiscopale mexicaine et les autorités de cette nation bien-aimée, qui ont généreusement accueilli et rendu possible cet important événement.

Les Mexicains savent bien qu'ils sont très proches du cœur du Pape. Je pense à eux et j'offre à Dieu le Père leurs joies et leurs espérances, leurs projets et leurs préoccupations. Au Mexique, l'Evangile s'est profondément enraciné, forgeant ses traditions, sa culture et l'identité de son noble peuple. Il faut conserver ce riche patrimoine, afin qu'il continue à être une source d'énergies morales et spirituelles pour affronter avec courage et créativité les défis d'aujourd'hui et pour l'offrir comme un don précieux aux nouvelles générations.

J'ai participé avec joie et intérêt à cette Rencontre mondiale, en particulier à travers ma prière, donnant des orientations spécifiques et suivant constamment sa préparation et son déroulement. Aujourd'hui, à travers les moyens de communication, j'ai accompli un pèlerinage spirituel jusqu'à ce sanctuaire marial, cœur du Mexique et de toute l'Amérique, pour confier à Notre-Dame de Guadalupe toutes les familles du monde.

2. Cette rencontre mondiale des familles a voulu encourager les foyers chrétiens, afin que leurs membres soient des personnes libres et riches de valeurs humaines et évangéliques, en marche vers la sainteté, qui est le meilleur service que les chrétiens puissent offrir à la société actuelle. La réponse chrétienne face aux défis que doit affronter la famille, et la vie humaine en général, consiste à renforcer la confiance dans le Seigneur et la vigueur qui naît de la foi elle-même, qui se nourrit de l'écoute attentive de la Parole de Dieu. Qu'il est beau de se réunir en famille pour laisser Dieu parler au cœur de ses membres à travers sa Parole vivante et efficace! Dans la prière, en particulier dans la récitation du Rosaire, comme cela a été fait hier, la famille contemple les mystères de la vie de Jésus, intériorise les valeurs qu'elle médite et se sent appelée à les incarner dans sa propre vie.

3. La famille est un fondement indispensable pour la société et pour les peuples, et également un bien irremplaçable pour les enfants, dignes de venir au monde comme un fruit de l'amour, du don total et généreux des parents. Comme Jésus l'a souligné, en honorant  la  Vierge  Marie  et  saint Joseph, la famille occupe une place fondamentale dans l'éducation de la personne. Elle est une véritable école d'humanité et de valeurs éternelles. Personne ne s'est donné la vie tout seul. C'est d'autres personnes que nous avons reçu la vie, qui se développe et mûrit avec les vérités et les valeurs que nous apprenons dans la relation et dans la communion avec les autres. Dans ce sens, la famille fondée sur le mariage indissoluble entre un homme et une femme exprime cette dimension relationnelle, filiale et communautaire, et elle est le milieu dans lequel l'homme peut naître avec dignité et croître et se développer de manière intégrale (cf. Homélie lors de la Messe de la v Rencontre mondiale des familles, Valence, 9 juillet 2006).

Ce travail éducatif se heurte cependant à un concept trompeur de liberté, dans lequel le caprice et les impulsions subjectives de l'individu sont exaltés au point de laisser chacun enfermé dans la prison du propre moi. La véritable liberté de l'être humain provient du fait d'avoir été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, elle doit donc être exercée avec responsabilité en optant toujours pour le bien authentique, afin qu'elle se convertisse en amour, en don de soi. Dans ce but, plus que les théories, c'est la proximité et l'amour caractéristiques de la communauté familiale qui sont nécessaires. C'est dans le foyer domestique que l'on apprend à vivre véritablement, à valoriser la vie et la santé, la liberté et la paix, la justice et la vérité, le travail, la concorde et le respect.

4. Aujourd'hui plus que jamais, le témoignage et l'engagement public de tous les baptisés sont nécessaires pour réaffirmer la dignité et la valeur unique et irremplaçable de la famille fondée sur le mariage entre un homme et une femme et ouvert à la vie, et également de la vie humaine à toutes ses étapes. Il faut par ailleurs promouvoir des mesures législatives et administratives pour soutenir les familles dans leurs droits inaliénables, dont elles ont besoin pour réaliser leur mission extraordinaire. Les témoignages présentés lors de la célébration d'hier montrent qu'aujourd'hui également, la famille peut rester solide dans l'amour de Dieu et renouveler l'humanité au cours du nouveau millénaire.

5. Je désire exprimer ma proximité et assurer de ma prière toutes les familles qui rendent un témoignage de fidélité dans des circonstances particulièrement difficiles. J'encourage les familles nombreuses, qui, vivant parfois au milieu des contrariétés et des incompréhensions, donnent un exemple de générosité et de confiance en Dieu, en souhaitant que ne leur manquent pas les aides nécessaires. Je pense également aux familles qui souffrent de la pauvreté, de la maladie, de l'exclusion et de l'émigration, et de manière particulière aux familles chrétiennes qui sont persécutées à cause de leur foi. Le Pape est très proche de vous tous et vous accompagne dans vos efforts quotidiens.

6. Avant de conclure cette rencontre, je suis heureux d'annoncer que la vii Rencontre mondiale des familles se tiendra, si Dieu le veut, en Italie, dans la ville de Milan, en 2012, sur le thème:  "La famille, le travail et la fête". Je remercie sincèrement le cardinal Dionigi Tettamanzi, archevêque de Milan, de la bienveillance dont il a fait preuve en acceptant cet important engagement.

7. Je confie toutes les familles du monde à la protection de la Très Sainte Vierge, si vénérée dans la noble terre mexicaine, sous le titre de Guadalupe. A Elle, qui nous rappelle toujours que notre bonheur consiste à accomplir la volonté du Christ (cf. Jn 2, 5), je dis à présent: 

Très Sainte Mère de Guadalupe,
qui as montré ton amour
et ta tendresse
aux peuples du continent américain,
comble de joie et d'espérance
tous les peuples
et toutes les familles du monde.

A Toi, qui précèdes
et guides notre chemin de foi,
vers la patrie éternelle,
nous confions les joies, les projets,
les préoccupations et les aspirations
de toutes les familles,

O Marie,
nous avons recours à Toi
en nous confiant
à ta tendresse de Mère.
N'ignore pas les prières
que nous t'adressons
pour les familles du monde entier
en cette période cruciale
de l'histoire
mais accueille-nous tous
dans ton cœur de Mère
et accompagne-nous
sur notre chemin
vers la patrie céleste.

Amen.

 

 

© Copyright 2009 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana