Index   Back Top Print

[ EN  - FR  - IT  - PT ]

RENCONTRE AVEC LES DÉLÉGATIONS DE LA COMMUNE DE CASTEL GANDOLFO,
LES AUTORITÉS CIVILES ET MILITAIRES, LES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES
ET LE PERSONNEL AYANT PRÊTÉ SERVICE TOUT AU LONG
DE LA PÉRIODE D'ÉTÉ

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI

Palais pontifical de Castel Gandolfo, Salle des suisses
Lun
di 27 septembre 2010

 

Chers frères et sœurs,

Avant de quitter Castel Gandolfo, au terme de la période d’été, je suis heureux de vous rencontrer, vous tous qui représentez la communauté ecclésiale et civile de cette belle petite ville, qui m’est si chère, où la Providence m’accorde chaque année de passer un séjour serein et bénéfique.

J’adresse avant tout mon salut fraternel et ma gratitude cordiale à l’évêque d’Albano, Mgr Marcello Semeraro, en l’étendant au diocèse tout entier, que je suis avec une affection particulière dans la prière dans sa vie de foi et de témoignage chrétien. Je salue également le curé de Castel Gandolfo et la communauté paroissiale, ainsi que les divers instituts religieux masculins et féminins qui vivent ici et œuvrent pour servir dans la joie l’Evangile et leurs frères.

J’adresse un salut respectueux à Monsieur le maire et aux membres de l’administration municipale, en exprimant une fois de plus ma sincère reconnaissance pour la contribution indispensable qu’ils offrent, dans le cadre de leurs compétences, afin que Castel Gandolfo puisse accueillir comme il se doit les nombreux pèlerins qui viennent ici de toutes les régions du monde. A travers vous, je désire faire parvenir à vos concitoyens ma profonde satisfaction pour la courtoisie bien connue et l’attention bienveillante avec lesquelles ils m’entourent et suivent mon activité au service de l’Eglise universelle.

Je voudrais également remercier cordialement les dirigeants ainsi que tout le personnel des divers services du Gouvernorat, en commençant par le Corps de la Gendarmerie, le Mobilier de l’Etat du Vatican, les directions des services de santé et des services techniques ainsi que la Garde suisse pontificale. Chers amis, je vous adresse à tous des «remerciements particuliers» pour la sollicitude et le professionnalisme avec lesquels vous vous êtes prodigués pour répondre à mes exigences, à celles de mes collaborateurs et de tous ceux qui, au cours des mois d’été, sont venus à Castel Gandolfo me rendre visite. J’assure chacun d’entre vous et vos familles de mon souvenir constant dans la prière.

J’adresse également ma gratitude aux fonctionnaires et aux agents des diverses forces de l’ordre italiennes, pour service efficace et régulier, ainsi qu’aux officiers et aux pilotes du 31e escadron de l’aéronautique militaire. Je rends grâce à Dieu et je vous suis reconnaissant à tous, car tout s’est toujours déroulé dans l’ordre et dans la tranquillité.

En prenant congé de vous, je voudrais vous présenter la figure de saint Vincent de Paul, dont nous célébrons aujourd’hui la mémoire. Cet apôtre de la charité, si cher au peuple chrétien, et connu en particulier à travers les religieuses qu’il a fondées, fut proclamé par le Pape Léon XIII «patron universel de toutes les œuvres de charité présentes dans le monde». Grâce à son action apostolique constante, l’Evangile devint toujours plus un phare lumineux d’espérance et d’amour pour l’homme de son temps, et en particulier pour les plus pauvres dans le corps et l’esprit. Que son exemple vertueux et son intercession suscitent dans vos communautés et en chacun de vous un engagement renouvelé de solidarité, afin que les efforts de chacun contribuent à l’édification du bien commun.

J’accompagne ce souhait cordial de l’assurance de mon souvenir dans le Seigneur, afin qu’il vous assiste tous de sa grâce, ainsi que vos familles, et qu’il vous comble d’abondantes consolations. Je vous remercie à nouveau, chers amis, et je vous bénis de tout cœur.

 

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

  



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana