Index   Back Top Print

[ AR  - DE  - EN  - ES  - FR  - HR  - IT  - PT ]

FÊTE DU BAPTÊME DU SEIGNEUR

PAPE FRANÇOIS

ANGÉLUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 10 janvier 2016

[Multimédia]


 

Chers frères et sœurs, bonjour !

En ce dimanche après l’Épiphanie, nous célébrons le Baptême de Jésus. C’est dans ce contexte que j’ai baptisé ce matin vingt-six nouveau-nés : prions pour eux !

L’Évangile nous présente Jésus, dans les eaux du fleuve du Jourdain, au centre d’une merveilleuse révélation divine. Saint Luc écrit : « Au moment où Jésus, baptisé lui aussi, se trouvait en prière, le ciel s’ouvrit, et l’Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix partit du ciel : “Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je t’ai engendré” » (Lc 3, 21-22). De cette façon, Jésus est consacré et présenté par le Père comme le Messie sauveur et libérateur.

Dans cet événement — attesté par les quatre Évangiles — a eu lieu le passage du baptême de Jean-Baptiste, basé sur le symbole de l’eau, au baptême de Jésus « dans l’Esprit Saint et le feu » (Lc 3, 16). L’Esprit Saint, en effet, est l’artisan principal du baptême chrétien : c’est Celui qui brûle et détruit le péché originel, en redonnant au baptême la beauté de la grâce divine ; c’est Celui qui nous libère de la domination des ténèbres, c’est-à-dire du péché, et nous transfère dans le royaume de la lumière, c’est-à-dire de l’amour, de la vérité et de la paix : voilà ce qu’est le royaume de la lumière. Pensons à la dignité à laquelle nous élève le baptême ! « Voyez quelle manifestation d'amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes ! » (1 Jn 3, 1), s’exclame l’apôtre Jean. Cette superbe réalité d’être les enfants de Dieu comporte la responsabilité de suivre Jésus, le Serviteur obéissant, et de reproduire en nous-mêmes ses traits de caractère : à savoir la mansuétude, l’humilité, la tendresse. Et cela n’est pas facile, surtout si autour de nous, il y a beaucoup d’intolérance, d’arrogance, de dureté. Mais avec la force qui nous vient de l’Esprit Saint, c’est possible !

L’Esprit Saint, reçu pour la première fois le jour de notre Baptême, nous ouvre le cœur à la Vérité, à toute la vérité. L’Esprit conduit notre vie sur le chemin difficile mais joyeux de la charité et de la solidarité envers nos frères. L’Esprit nous donne la tendresse du pardon divin et nous emplit de la force invincible de la miséricorde du Père. N’oublions pas que l’Esprit Saint est une présence vivante et vivifiante chez celui qui l’accueille, il prie en nous et nous remplit de joie spirituelle.

Aujourd’hui, fête du Baptême de Jésus, pensons au jour de notre baptême. Nous avons tous été baptisés, rendons grâce pour ce don. Et je vous pose une question: qui parmi vous connaît la date de son Baptême ? Sûrement pas tout le monde. C’est pour cela que je vous invite à aller chercher la date, en demandant par exemple à vos parents, à vos grands-parents, à vos parrains, ou en allant à la paroisse. Il est très important de la connaître, car c’est une date à célébrer : c’est la date de notre renaissance en tant que fils de Dieu. Voici donc un devoir à la maison pour cette semaine : aller chercher la date de mon baptême. Célébrer ce jour signifie réaffirmer notre adhésion à Jésus, avec l’engagement de vivre en tant que chrétiens, membres de l’Église et d’une humanité nouvelle, dans laquelle tout le monde est frères.

Que la Vierge Marie, première disciple de son Fils Jésus, nous aide à vivre avec joie et ferveur apostolique notre baptême, en accueillant le don de l’Esprit Saint, qui fait de nous des fils de Dieu.


A l’issue de l’Angélus

Chers frères et sœurs,

Je vous salue tous, fidèles de Rome et pèlerins venus d’Italie et de différents pays.

Comme je le disais, en cette fête du Baptême de Jésus, j’ai baptisé, comme le veut la tradition, de nombreux enfants. Je voudrais maintenant adresser une bénédiction spéciale à tous les enfants qui ont été baptisés récemment, mais aussi aux jeunes et aux adultes qui ont reçu depuis peu les sacrements de l’initiation chrétienne ou qui sont en train de se préparer à ceux-ci. Que la grâce du Christ les accompagne toujours !

Et je vous souhaite à tous un bon dimanche. N’oubliez pas le devoir à la maison : rechercher la date de son baptême. Et s’il vous plaît, n’oubliez pas non plus de prier pour moi. Bon déjeuner et au revoir !

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana