Index   Back Top Print

[ AR  - DE  - EN  - ES  - FR  - HR  - IT  - PT ]

PAPE FRANÇOIS

REGINA CÆLI

Place Saint-Pierre
Dimanche 20 mai 2018

[Multimédia]


 

Chers frères et sœurs, bonjour!

Dans la fête de Pentecôte d’aujourd’hui culmine le temps pascal, centré sur la mort et la résurrection de Jésus. Cette solennité nous fait nous rappeler et revivre l’effusion de l’Esprit sur les apôtres et les autres disciples, réunis en prière avec la Vierge Marie au Cénacle (cf. Ac 2, 1-11). En ce jour a commencé l’histoire de la sainteté chrétienne, parce que l’Esprit Saint est la source de la sainteté, qui n’est pas le privilège de quelques-uns, mais la vocation de tous.

Par le baptême, en effet, nous sommes tous appelés à participer à la vie divine du Christ et, par la confirmation, à devenir ses témoins dans le monde. «L’Esprit Saint répand la sainteté partout, dans le saint peuple fidèle de Dieu» (Exhort. ap. Gaudete et exsultate, n. 6). «Le bon vouloir de Dieu a été que les hommes ne reçoivent pas la sanctification et le salut séparément, hors de tout lien mutuel; il a voulu en faire un peuple qui le connaîtrait selon la vérité et le servirait dans la sainteté» (Const. dogm. Lumen gentium, n. 9).

Déjà à travers les anciens prophètes, le Seigneur avait annoncé ce dessein au peuple. Ezéchiel: «Je mettrai mon esprit en vous et je ferai que vous marchiez selon mes lois et que vous observiez et pratiquiez mes coutumes […] Vous serez mon peuple et moi je serai votre Dieu» (36, 27-28). Le prophète Joël: «Je répandrai mon esprit sur tout être de chair, vos fils et vos filles prophétiseront. […] Même sur les serviteurs et sur les servantes je répandrai mon esprit en ces jours-là. […] Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé» (3, 1-2.5). Et toutes ces prophéties se réalisent en Jésus Christ, «médiateur et garant de l’effusion éternelle de l’Esprit» (Missel Romain, Préface après l’Ascension). Et aujourd’hui, c’est la fête de l’effusion de l’Esprit.

Depuis ce jour de Pentecôte, et jusqu’à la fin des temps, cette sainteté, dont la plénitude est le Christ, est donnée à toux ceux qui s’ouvrent à l’action de l’Esprit Saint et qui s’efforcent d’être dociles. C’est l’Esprit qui fait expérimenter une joie pleine. L’Esprit Saint, en venant en nous, vainc l’aridité, ouvre les cœurs à l’espérance et encourage et favorise la maturation intérieure dans la relation avec Dieu et avec le prochain. C’est ce que nous dit saint Paul: «Mais le fruit de l'Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi» (Ga 5, 22). L’Esprit Saint fait tout cela en nous. C’est pourquoi aujourd’hui nous fêtons cette richesse que le Père nous donne.

Demandons à la Vierge Marie d’obtenir aujourd’hui aussi à l’Eglise une Pentecôte renouvelée, une jeunesse renouvelée, qui nous donne la joie de vivre et de témoigner de l’Evangile et qu’elle «infuse en nous un intense désir d’être saints pour la plus grande gloire de Dieu» (Gaudete et exsultate, n. 177).


A l’issue du Regina caeli

Chers frères et sœurs,

La Pentecôte nous conduit par le cœur à Jérusalem. Hier soir, je me suis uni spirituellement à la veillée de prière dans cette ville, sainte pour les juifs, les chrétiens et les musulmans. Et aujourd’hui, nous continuons à invoquer l’Esprit Saint pour qu’il suscite la volonté et des gestes de dialogue et de réconciliation en Terre Sainte et dans tout le Moyen-Orient.

Je désire rappeler de manière particulière le bien-aimé Vénézuéla. Je demande que l’Esprit Saint donne à tout le peuple vénézuélien — à tous, gouvernants et peuple — la sagesse pour trouver la voie de la paix et de l’unité. Je prie également pour les détenus qui sont morts hier.

L’événement de Pentecôte marque l’origine de la mission universelle de l’Eglise. C’est pourquoi est aujourd’hui publié le Message pour la prochaine journée des missions mondiale. Et j’ai également plaisir à rappeler qu’a été fêté hier le 175e anniversaire de la naissance de l’Œuvre de l’enfance missionnaire, qui fait des enfants les protagonistes de la mission, par la prière et les petits gestes quotidiens d’amour et de service. Je remercie et j’encourage tous les enfants qui participent à la diffusion de l’Evangile dans le monde. Merci!

J’adresse mon salut cordial à vous tous, pèlerins venus d’Italie et de divers pays.


ANNONCE D'UN CONSISTOIRE POUR LA NOMINATION DE QUATORZE NOUVEAUX CARDINAUX

Chers frères et sœurs,

Je suis heureux d’annoncer que le 29 juin, je tiendrai un consistoire pour la nomination de 14 nouveaux cardinaux. Leur provenance exprime l’universalité de l’Eglise qui continue à annoncer l’amour miséricordieux de Dieu à tous les hommes de la terre. En outre, l’insertion des nouveaux cardinaux dans le diocèse de Rome manifeste le lien indissoluble entre le siège de Pierre et les Eglises particulières présentes dans le monde.

Voilà les noms des nouveaux cardinaux:

1. Sa Béatitude Louis Raphaël I Sako – patriarche de Babylone des Chaldéens.

2. S.Exc. Mgr Luis Ladaria – préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

3. S.Exc. Mgr Angelo De Donatis – vicaire général de Rome.

4. S.Exc. Mgr Giovanni Angelo Becciu – substitut pour les affaires générales de la secrétairerie d’Etat et délégué spécial auprès de l’Ordre souverain militaire de Malte.

5. S.Exc. Mgr Konrad Krajewski – aumônier apostolique.

6. S.Exc. Mgr Joseph Coutts – archevêque de Karachi.

7. S.Exc. Mgr António dos Santos Marto – évêque de Leiria-Fátima.

8. S.Exc. Mgr Pedro Barreto – archevêque de Huancayo.

9. S.Exc. Mgr Desiré Tsarahazana – archevêque de Toamasina.

10. S.Exc. Mgr Giuseppe Petrocchi – archevêque de L’Aquila.

11. S.Exc. Mgr Thomas Aquinas Manyo – archevêque d’Osaka.

Avec eux, j’unirai aux membres du collège cardinalice: un archevêque, un évêque et un religieux qui se sont distingués dans leur service à l’Eglise:

12. S.Exc. Mgr Sergio Obeso Rivera – archevêque émérite de Xalapa.

13. S.Exc. Mgr Toribio Ticona Porco – prélat émérite de Corocoro.

14. le père Aquilino Bocos Merino – clarétain.

Prions pour les nouveaux cardinaux, afin que, confirmant leur adhésion au Christ, Prêtre suprême miséricordieux et fidèle (cf. He 2, 17), ils m’aident dans mon ministère d’Evêque de Rome pour le bien de tout le saint peuple fidèle de Dieu.

 

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana