Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]


JEAN-PAUL II

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 12 Mars 1997

   

Chers Frères et Soeurs,

Le Concile Vatican II a souligné les paroles de Jésus qui mettait l'attachement au Royaume de Dieu au-dessus des liens humains et proclamait bienheureux ceux qui écoutent la Parole et font la volonté de Dieu (cf. Mc 3,35). C'est là un véritable éloge de Marie, dont la présence discrète est suggérée par l'Évangile à diverses reprises au cours de la vie publique de Jésus. La Mère du Seigneur a pu connaître les messages de son Fils, déjà à la synagogue de Nazareth ou à Capharnaüm ; et, plus que tout autre, elle était capable d'y adhérer dans la foi. Marie a dû aussi souffrir de savoir Jésus méconnu par son peuple. De loin, connaissant les critiques adressées à Jésus, et l'incrédulité même de ses proches qui tentaient de l'exploiter ou d'arrêter sa mission, elle le suivait dans sa montée vers Jérusalem, toujours plus unie à lui dans la foi, l'espérance et l'amour.

Ainsi la Vierge devient un exemple pour ceux qui accueillent la parole du Christ. Son expérience nous encourage à accepter les épreuves que peut entraîner la fidélité à la foi, assurés que nous sommes de la béatitude promise par Jésus à ceux qui écoutent avec confiance et qui mettent en pratique sa parole qui transforme et renouvelle la vie.

Je suis heureux d'accueillir les pèlerins de langue française venus ce matin, notamment les jeunes et, parmi eux, les professeurs et les élèves de Sainte-Marie de Neuilly. À l'exemple de la Vierge Marie, écoutez la parole du Christ, mettez-vous à sa suite sur le chemin de Jérusalem, celui de la Croix et de la Résurrection !

De tout coeur, je vous donne la Bénédiction apostolique.

   



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana