Index   Back Top Print



JEAN-PAUL II

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 12 Novembre 1997

   

Chers Frères et SÅ“urs,

Des chrétiens non catholiques ont découvert la pensée de l'Église sur le rôle particulier de la Vierge dans l'histoire du salut, et l'exemple de vertus et de sainteté qu'elle donne à tous les disciples du Seigneur. Par ailleurs, les études sur les écrits de Luther ont contribué à créer une attention renouvelée des Protestants et des Anglicans sur différents thèmes de la doctrine mariale. Aussi l'Église se réjouit-elle que des non-catholiques honorent Marie, manifestant ainsi sa maternité universelle. Cela ne peut que nous rapprocher et mettre un terme aux divisions qui occasionnent tant de souffrances.

Les Pères du Concile rappelaient que, "parmi nos frères séparés, il n'en manque pas qui rendent à la Mère du Sauveur l'honneur qui lui est dû" (Lumen gentium, n. 69). Les Orientaux ont développé le culte envers Marie, qui est un élément significatif pour la communion entre les catholiques et les orthodoxes. Bien que certaines divergences demeurent, il convient de ne pas oublier notre foi commune en la maternité divine de Marie, en sa virginité perpétuelle, en sa sainteté et en sa maternelle intercession auprès de son Fils.

C'est donc naturellement à Marie que nous confions l'unité des chrétiens, pour que, par sa prière, comme elle a soutenu l'Église naissante, elle continue d'intercéder pour que tous les hommes soient rassemblés dans la paix et la concorde d'un seul peuple, à la gloire de Dieu. Nous lui demandons d'accompagner les croyants, afin qu'ils soient dans le monde des vrais prophètes de l'espérance qui ne déçoit pas.

* * * *

J'accueille avec plaisir les pèlerins de langue française présents à cette audience, en particulier les familles de l'Ardèche et les fidèles belges de Liège. Que Marie vous aide à suivre le Christ! À tous, j'accorde la Bénédiction apostolique.

  



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana