Index   Back Top Print

[ FR ]

MESSAGE POUR LA 27e JOURNÉE INTERNATIONALE DE L’ALPHABÉTISATION*

 

Monsieur le Directeur général,

Au moment où l’UNESCO célèbre la 27e Journée internationale de l’Alphabétisation, j’encourage toutes les personnes qui, sous l’égide de cette Organisation, s’attachent à la formation culturelle et humaine de ceux qui en ont le plus besoin. La lutte contre l’analphabétisme est une des conditions du développement des peuples car les connaissances et la culture aident les hommes à être toujours davantage responsables d’eux-mêmes et de leurs décisions pour répondre à leur vocation première: développer leur être spirituel. Je forme les vœux les meilleurs pour que l’alphabétisation, plus qu’un simple enseignement de la lecture et de l’écriture, donne à nos contemporains une éducation portant sur les valeurs qui permettent d’édifier une vie personnelle, de participer à la vie sociale et d’être attentifs à ses frères et sœurs, afin de construire ensemble un monde pacifique et solidaire. Pour leur part, les divers organismes de l’Église catholique s’emploient à œuvrer dans cet esprit. A cause des conflits qui affectent de nombreux pays, ma pensée se tourne spécialement cette année vers les populations déplacées qui ont le droit de recevoir une formation suivie dans le respect de leur culture, et particulièrement vers les enfants dont la croissance intégrale est favorisée par la scolarisation. Dans la prière, je demande à Dieu de bénir et de faire fructifier les efforts de ceux qui participent aux actions promues par l’UNESCO pour le bien de toute la famille humaine.

8 septembre 1993.

IOANNES PAULUS PP. II


*Document de la Mission permanente du Saint-Siège auprès de l'UNESCO.

 

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana