Index   Back Top Print

[ FR ]

MESSAGE DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS À LA IIe CONFÉRENCE
INTERCONFESSIONNELLE À MINSK

 

Je suis heureux d'adresser mes salutations et mes vœux aux participants à la deuxième Conférence interconfessionnelle, actuellement rassemblés à Minsk pour y représenter les Églises et les Communautés ecclésiales des pays compris dans la Communauté d'états indépendants. Cette rencontre s'inspire de l'exhortation primordiale de l'Apôtre Paul aux Éphésiens: « Appliquez-vous à garder l'unité de l'esprit par le lien. de la paix » [1].

Un tel thème est des plus opportuns pour orienter vos réflexions et pour vous disposer à l'écoute mutuelle en ces journées d'études communes. L'exhortation de saint Paul nous introduit au cœur même du message chrétien; elle nourrit et soutient le service dont le Seigneur nous a chargés dans son peuple. Paul, en s'adressant aux Corinthiens, va encore plus loin dans sa réflexion lorsqu'il affirme avec force: Tout vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par le Christ et nous a confié le ministère de la réconciliation » [2].

Votre réunion fraternelle veut répondre à cette vocation chrétienne fondamentale. Elle se propose de rechercher les voies par lesquelles les Églises et les Communautés ecclésiales pourront contribuer â la solution des problèmes qui se posent aux fidèles et aux sociétés des pays où vous êtes appelés à accomplir votre mission pastorale. L'Église catholique, qui est présente pour différentes raisons historiques dans les pays de la Communauté d'États indépendants et qui, elle aussi, a été très éprouvée durant les dernières décennies, est plus que jamais attentive à l'enseignement du IIème Concile du Vatican; elle participe activement, aux côtés des Églises orthodoxes et en collaboration avec les autres Communautés ecclésiales issues de la Réforme, à la vie de la société dans ces mêmes pays; et elle partage les préoccupations de ses frères et sœurs chrétiens dans la recherche de l'unité pour laquelle le Seigneur a prié. 

Au seuil du nouveau millénaire, en cette heure exceptionnelle, je prie pour que le noble objectif de l'unité des chrétiens soit sans cesse dans les cœurs et pour que tous s'appliquent « à garder l'unité de l'esprit par le lien de la paix ». Je demande instamment au Seigneur que votre rencontre, dans la charité fraternelle et la collaboration réciproque, puisse être un éloquent témoignage de la présence et de la puissance transformante de son Esprit. Aujourd'hui comme hier, le message évangélique ne peut être véritablement annoncé aux chrétiens et aux sociétés que grâce a la lumière et à la force de l'Esprit.

Je vous assure de ma communion dans le Seigneur de ma profonde sympathie.

Du Vatican, le 26 septembre 1996.

 

IOANNES PAULUS PP. II 


[1] Eph. 4, 3.

[2] 2 Cor. 5, 18.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana