Index   Back Top Print

[ FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À UN PÈLERINAGE DE BULGARIE

Samedi 25 mai 1968

 

De tout cœur Nous remercions Son Excellence Monseigneur Joseph, l’auxiliaire de Sa Béatitude le patriarche Cyrille, pour les nobles paroles qu’il vient de prononcer.

Heureusement surpris par la récente nouvelle de votre visite. Nous avons voulu accueillir votre demande d’être reçus par Nous en ce lendemain de la fête de St. Cyrille, vous chrétiens, qui venez de ce pays qui doit tant à ce grand apôtre et à ses disciples. Ce sont eux en effet qui ont apporté à votre noble peuple l’évangile du Christ, et n’est-ce pas Saint Cyrille lui-même qui vous a donné, dans votre propre langue, tette magnifique liturgie qui est encore la votre, et en même temps, posait les fondements de ce qui deviendrait votre littérature et votre culture nationales. Notre joie est grande de vous recevoir en tette année où Nous célébrons le 19ème centenaire du martyre des apôtres Pierre et Paul, apôtres que Votre Excellence vient d’évoquer avec tous les autres martyrs de la foi commune de l’Eglise indivise dont le témoignage constitue la grande beauté de cette Eglise de Rome. C’est d’ailleurs la première fois que Nous recevons un pèlerinage si qualifié de votre noble pays, et n’est-ce pas aussi peut-être la première fois depuis des siècles qu’un évêque de la vénérable Eglise orthodoxe de Bulgarie est reçu dans cette maison? Vous avez évoqué, il y a un instant, la figure de Notre prédécesseur le Pape Jean. Combien il aurait été heureux de vous recevoir ici! Combien il est heureux de vous voir ici maintenant, fraternellement unis, illustres représentants du monde universitaire, fidèles catholiques et fidèles orthodoxes. Nous Nous réjouissons non seulement du respect réciproque qui vous anime dans la diversité de vos convictions, mais plus encore de l’esprit de collaboration que Nous savons exister entre l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe en Bulgarie et dont témoigne votre pèlerinage. Cet esprit est le gage de leur épanouissement dans la liberté chrétienne, de même que le respect réciproque entre les chrétiens et ceux qui ne partagent pas notre foi pose, pour votre pays, une des conditions nécessaires à un avenir heureux, digne de sa longue et féconde tradition.

De tout cœur Nous vous redisons donc: soyez les bienvenus dans cette ville et dans cette maison, vous, les fils spirituels des saints frères Cyrille et Méthode qui eurent avec ce Saint-Siège des liens si étroits et si féconds. Soyez les bienvenus; et en vous remerciant de la joie que Nous apporte votre visite, Nous vous prions de transmettre à Sa Béatitude le patriarche Cyrille Nos salutations cordiales et l’assurance de Notre conviction que le Christ, qui a commencé entre nous cette admirable œuvre de réconciliation, saura l’amener à son plein achèvement. 

                                       



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana