Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À L’AMBASSADEUR DE CHYPRE
PRÈS LE SAINT-SIÈGE*

Lundi 24 septembre 1973

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Nous remercions Votre Excellence des sentiments élevés qu’Elie vient d’exprimer en Nous présentant ses lettres de créance. Nous y sommes d’autant plus sensible que c’est la première fois que l’Ile de Chypre se trouve ainsi représentée, par un Ambassadeur, auprès de ce Siège Apostolique. Soyez assuré de notre cordiale bienvenue.

Par delà votre personne, Nous saluons respectueusement Sa Béatitude l’Archevêque Makarios, Président de la République, qui assume, depuis l’indépendance de votre cher pays, la lourde charge de la magistrature suprême au service de tous les Cypriotes. Et Nous accueillons, avec une grande sympathie et des vœux confiants, ces relations diplomatiques que son Gouvernement a voulu établir avec le Saint-Siège. Dans ce contexte, Nous espérons renforcer Notre contribution spécifique au respect des droits de l’homme, à la justice, à la paix, au progrès spirituel, sachant le prix que vos compatriotes attachent à ces idéaux si nécessaires pour leur pays et pour l’ensemble des peuples.

Le message de Votre Excellence Nous permet d’évoquer le passé prestigieux et parfois tourmenté de votre patrie, la symbiose des multiples civilisations qui l’ont marquée de leurs empreintes, le courage dont elle a dû faire preuve pour garder son originalité et trouver les voies pacifiques de la vie commune, les richesses de tous ordres dont elle demeure justement fière: ces valeurs humaines suscitent aussi notre estime et notre joie. Vous comprendrez que Nous sommes particulièrement sensible à l’une d’entre elles: la vitalité chrétienne qui n’a cessé de se déployer chez vous, depuis le jour béni où le grand Apôtre saint Paul y apporta la lumière de l’Evangile: c’était sa première étape au sortir d’Antioche. Près du lieu où il termina sa course missionnaire, Nous recommandons à son intercession ces vénérables communautés chrétiennes qui lui tenaient tant à cœur. Nous formons des vœux fervents pour la Communauté catholique, qui Nous est spécialement chère, pour tous nos frères dans la foi qui sont à Chypre, avec lesquels Nous souhaitons que puisse se réaliser la pleine communion voulue par Notre Seigneur, et pour tous ceux qui partagent notre croyance dans le Dieu tout-puissant.

A vous-même, Monsieur l’Ambassadeur, nous souhaitons une fructueuse mission auprès du Saint-Siège, pour le bien de l’ensemble de vos compatriotes, et la poursuite de la paix en ce creuset méditerranéen où Chypre occupe une place de choix. De tout cœur, Nous implorons sur votre personne, sur ceux qui vous sont chers, sur tous les habitants de votre pays et sur ses gouvernants, les bénédictions abondantes du Très-Haut.

 


*AAS 65 (1973), p.543-544;

Insegnamenti di Paolo VI, vol. XI, p.885-886;

L’Attività della Santa Sede 1973, p. 322;

ORf n.40 p.3.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana