Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À L’AMBASSADEUR D’ÉQUATEUR*

Lundi 9 décembre 1974

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Nous avons le plaisir de vous souhaiter cordialement la bienvenue à l’occasion de la présentation des Lettres qui vous accréditent comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de l’Equateur près le Saint-Siège. Dès maintenant nous désirons vous assurer de notre bienveillance et de notre appui pour l’accomplissement de votre mission.

Les paroles que nous venons d’écouter, ravivent en nous le souvenir de nos chers fils équatoriens dont nous connaissons bien et apprécions les vertus humaines et la foi profonde. Et nous accueillons avec une toute particulière satisfaction le témoignage de respect et d’affection que Votre Excellence, se faisant l’interprète de son peuple, a bien voulu nous transmettre.

Votre Excellence a parlé de notre action en faveur du progrès des peuples et de notre souci de répandre dans les consciences des hommes un sentiment responsable de solidarité qui rende possible la participation de tous et de chacun au bien-être. Nos appels réitérés ne sont que l’écho du désir sincère de l’Eglise de faire sa route avec l’humanité toute entière et d’être comme le ferment et pour ainsi dire l’âme de la société humaine, appelée à être renouvelée dans le Christ et transformée en famille de Dieu" (Gaudium et Spes, 40).

Il s’agit d’un programme de salut intégral qui nous anime et nous incite à proposer et à poursuivre les objectifs d’un authentique développement qui va depuis la satisfaction convenable des besoins individuels et sociaux jusqu’à la possession de ces valeurs culturelles, morales et spirituelles qui donnent un sens véritable et une réelle profondeur à la vie de l’homme (cf. Populorum progressio, 21).

Conformément à notre mission de Pasteur Universel des âmes nous ne manquerons jamais d’inviter tous les hommes de bonne volonté, et les chrétiens en particulier à mener une action solidaire, délivrée de l’égoïsme, qui permette de créer les conditions nécessaires pour que tous sans distinction puissent jouir du bien-être qui leur revient, condition préalable indispensable pour la paix. Une paix qui doit s’édifier jour après jour moyennant l’instauration d’un ordre voulu par Dieu, qui comporte un état de justice de plus en plus parfaite régnant entre les hommes. Sous la conduite de ses Pasteurs, l’Eglise de l’Equateur ne cessera pas de se mettre au service de cet idéal. Et nous espérons que le dynamisme évangélique d’un si grand nombre de prêtres, de religieux et de religieuses qui consacrent leur vie à leur prochain, dans des oeuvres d’assistance, de promotion et d’apostolat continuera à être apprécié et soutenu afin de donner un sens toujours plus humain et chrétien aux hommes et à l’histoire de votre pays.

Monsieur l’Ambassadeur, tout en formant des voeux pour un heureux accomplissement de la haute mission que vous a confiée Son Excellence Monsieur le Président de l’Equateur – dont nous avons apprécié tout spécialement les compliments – nous vous prions de transmettre les nôtres aux autorités et à tous nos bien-aimés fils de l’Equateur, sur lesquels nous invoquons l’abondance des Bénédictions divines.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n°52 p.9.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana