Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À L’AMBASSADEUR DE YOUGOSLAVIE
PRÈS LE SAINT-SIÈGE*

Samedi 2 avril 1977

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Nous sommes très sensible aux aimables paroles que vous venez de prononcer et Nous vous en remercions vivement: comment pourrions-Nous ne pas apprécier cet hommage rendu à l’activité du Saint-Siège, ainsi que votre souhait de voir un dialogue toujours plus fructueux promouvoir la paix et le bien de tout l’homme, dans le domaine international comme dans votre noble pays?

Le Saint-Siège porte en effet, en tant que centre de l’Eglise catholique, la responsabilité d’un message de salut universel. A ce titre, et Votre Excellence a tenu à le souligner, il prend à cœur les droits des personnes et des peuples, afin que tous parviennent, dans la liberté, la justice et l’égalité, aux conditions d’existence que requiert l’épanouissement humain. Il y a là, au plus profond de la nature humaine et dans la diversité des conditions économiques et sociales, une vocation que tous sont appelés à réaliser ensemble car, comme l’enseigne l’Evangile, «l’homme ne vit pas seulement de pain».

C’est pourquoi Nous suivons avec une attention et une affection toutes particulières l’action et les efforts de nos chers Fils catholiques de Yougoslavie. C’est en effet dans la force intérieure de leur foi et dans les possibilités concrètes d’en exercer, personnellement et en tant que communauté ecclésiale, les obligations, qu’ils trouvent une raison nouvelle et encore plus forte de coopérer pleinement au progrès social et humain de leur pays, avec tous ceux qui ont à cœur le bien de la communauté humaine dans laquelle la Providence divine les a placés.

Au moment où vous assumez la charge de représenter auprès de Nous votre pays comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Nous sommes heureux de vous dire combien le Saint-Siège suit avec attention et sympathie les efforts déployés par la Yougoslavie dans le domaine des relations internationales pour y favoriser un esprit de dialogue et de coopération au service de la paix. Nous formons, en même temps, les meilleurs vœux pour l’accomplissement de la haute mission que votre Gouvernement vous a confiée et pour laquelle vous trouverez toujours ici un accueil empreint de compréhension et de bonne volonté.

Nous vous confions le soin de transmettre notre salut respectueux à Son Excellence Monsieur le Président de la République, dont vous vous êtes fait l’interprète auprès de Nous. Nous vous redisons, Monsieur l’Ambassadeur, nos souhaits de bienvenue, en demandant au Seigneur Tout-Puissant de répandre ses bénédictions sur toutes les populations de votre cher pays.


*AAS 69 (1977), p.279-280.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. XV, p.304-305.

L’Attività della Santa Sede 1977, p.103-104.

L’Osservatore Romano, 3.4.1977, p.1.

La Documentation catholique, n.1719 p.406.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n.15 p.2.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana