Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX SUPÉRIEURS ET ÉLÈVES
DU COLLÈGE PONTIFICALE ÉCOSSAIS DE ROME


Salle du Trône
Samedi 4 mars 1978

Chers Fils dans le Christ,

Nous avons reçu, il y a un moment, vos Evêques venus nous rendre leur visite ad limina et, en leurs personnes, nous avons embrassé, dans l'unité et l'amour du Christ, l'Eglise en Ecosse tout entière. Et maintenant, en cette solennelle occasion, nous désirons partager nos pensées avec vous tous, étudiants du Collège Pontifical Ecossais, et, à travers vous, adresser notre message à tous vos camarades séminaristes en Ecosse et à Valladolid.

Nous désirons avant tout que vous soyez assurés de notre paternel amour en Jésus-Christ. Nous voyons en vous un signe de la vitalité de l'Eglise, une preuve que la grâce du Seigneur est active et victorieuse en notre époque autant qu'elle le fut en tous temps. En répondant à l'appel du Christ, vous rendez témoignage de la primauté du surnaturel. En consacrant généreusement votre vie toute entière à Jésus-Christ et à son Eglise, vous professez votre foi dans le pouvoir de la mort et de la Résurrection du Seigneur et de son retour glorieux.

En conséquence toute votre vie sacerdotale sera orientée vers la proclamation du Mystère Pascal; vos activités trouveront leur accomplissement et leur perfection dans votre ministère sacramentel grâce auquel le peuple chrétien rencontrera son Sauveur et sera attiré effectivement dans la communion avec le Père et avec l'Esprit Saint. Le véritable dessein de votre vocation est de perpétuer la médiation du Sacerdoce du Christ.

Et ainsi, la vie n'aura pour vous de signification que dans le Christ. Comme les Apôtres, vous devez être ses compagnons et ses amis. En lui vous découvrirez "la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu" (1 Co 1,24). En connaissant le Seigneur Jésus, vous parviendrez réellement à comprendre vos frères et à avoir l'intuition avec perspicacité, des besoins du monde. D'une intime connaissance de Jésus-Christ vous retirerez la conviction intérieure et l'énergie nécessaire pour avoir une influence décisive dans le monde.

Car si vous cherchez la clé des Evangiles, le secret du zèle apostolique, la force et la vigueur requises pour proclamer l'Evangile du salut et persévérer dans le service à l'humanité, vous trouverez tout cela dans la connaissance de Jésus-Christ. N'oubliez jamais l'impact de Saint Paul, sa contribution à l'Eglise; n'oubliez jamais son affirmation: "Je n'ai rien voulu savoir parmi vous, sinon Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié" (1 Co 2,2).

Du reste, pour étendre toujours plus votre connaissance du Christ, vous devez prier. Vous devez pénétrer dans la prière de l'Eglise et vous unir vous-mêmes au Sacrifice du Christ, adoptant son attitude d'obéissance à son Père. La discipline doit donc faire partie de votre vie — une discipline faite d'efforts constants, d'abnégation, de sacrifice de soi-même. Comme jeunes hommes appelés à une amitié intime avec le Christ, vous devez savoir qu'il n'y a pas d'alternative à la Croix. Rappelez-vous: prière et discipline. Et, tout comme vous sondez et vivez le mystère du Christ vous devez également, comme le dit le Concile Vatican II "être pénétrés du mystère de l'Eglise" (Optatam Totius, 9). Le Christ est votre modèle et, avec lui, vous devez aimer l'Eglise et vous livrer vous-mêmes en sacrifice pour elle. Quant à vous, la fidélité au Christ exigera toujours la fidélité à l'Eglise — fidélité à son unité et fidélité au message de salut qu'elle proclame et qui "n'a rien des discours persuasifs de la sagesse, mais qui est une démonstration d'Esprit et de puissance, afin que votre foi repose, non point sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu" (1 Co 2, 4-5). Oui, le message que nous prêchons est semblable à la folie de la Croix et il surpasse complètement la sagesse humaine. C'est à ce message, tel qu'il est proclamé par l'Eglise, que nous devons la plus entière fidélité.

La fidélité est la vertu de notre époque et c'est à cette fidélité que nous vous exhortons aujourd'hui: en particulier, fidélité au Magistère de l'Eglise. Nous avons confirmé cette exhortation en présence de vos Evêques et devant l'Eglise de Dieu tout entière. Si vous suivez l'authentique Magistère du Pontife Romain et des Evêques en union avec lui, et si vous conduisez le peuple sur la voie de la vérité, vous ne serez jamais déçus.

Et si quelque jour vous courriez le risque de vous laisser séduire par une prétendue sagesse humaine supérieure au réel enseignement de l'Eglise, ne manquez pas de réfléchir de nouveau au fait que votre foi repose sur la sagesse et la puissance de Dieu: sur le Christ lui-même qui a promis l'assistance toute spéciale de l'Esprit Saint aux Apôtres et à leurs successeurs et qui a solennellement affirmé devant ses disciples: "Qui vous écoute, m'écoute, et qui vous rejette, me rejette..." (Lc 10, 16).

Oui, chers Fils, celui qui accueille l'assurance du Christ, ne sera jamais déçu.

Pourquoi vous avons-nous dit ces choses? Pour que vous restiez forts dans la foi; pour que votre charité pastorale soit complète; pour que votre joie soit entière. Pour que vous-mêmes et tous ceux que vous assisterez "soient en communion avec nous; quant à notre communion elle est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ" (1 Jn 1, 3).

Au nom de Jésus, nous vous bénissons.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana