Index   Back Top Print

[ FR  - IT ]

DISCOURS DU PAPE PIE XII
AU PREMIER MINISTRE ITALIEN,
S.E.M. ALCIDE DE GASPERI
*

Vendredi 11 février 1949

C’est avec une vive satisfaction que Nous saluons Votre Excellence – dont la doctrine, les remarquables qualités de gouvernant et l’intégrité de vie rencontrent une très large admiration dans notre patrie et à l’étranger – ici au siège du Père de la chrétienté auquel le Ministère apostolique impose des devoirs qui sont indépendants de toute nationalité, mais qui toutefois ne l’empêchent pas de suivre avec un intérêt particulier et avec une intense sollicitude les destinées du peuple italien, sur le sol duquel la Divine Providence a voulu placer la roche de Pierre.

La date de votre visite qui est une visite officielle en tant que celle du Président du Conseil des Ministres est en elle-même un témoignage et une promesse.

Un témoignage de la grande œuvre de paix et de conciliation qu’un Pontife aux vues étendues et au cœur large conçut et réalisa avec fermeté et courage.

Une promesse de conserver à cette œuvre de conciliation et de paix sa place bienfaisante dans le progrès et l’ascension de la nation italienne malgré les oppositions qui se sont produites et qui pourraient surgir encore de doctrines et tendances contraires.

Sous peu Votre Excellence descendra à la Basilique vaticane pour vénérer l’endroit du sépulcre du premier Pierre et pour déposer ensuite une couronne sur la tombe de Notre inoubliable prédécesseur qui fut non seulement une grande figure dans la série des Pontifes romains, mais aussi un fils aimant et un magnanime bienfaiteur du peuple Italien.

Puisse Votre Excellence, – en union avec tous ceux qui dans la protection des bases de l’ordre social voient où se trouve le chemin du véritable salut public – être le constant défenseur de l’œuvre dont nous commémorons aujourd’hui le vingtième anniversaire.

De cette façon Vous offrirez à un monde, qu’une trop fréquente infidélité aux traités a rendu intimement divisé et partagé, un clair exemple de sagesse romaine et de morale chrétienne. Votre nation qui est aussi Notre patrie, avec la bénédiction du Très-Haut que Nous implorons de grand cœur sur vous, sur les membres du gouvernement et sur le bien-aimé peuple italien tout entier, trouvera le moyen de surmonter les difficultés et les angoisses du présent et de se diriger vers un avenir plus lumineux et plus tranquille.


* Documents Pontificaux 1949, p. 3-4.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana