Index   Back Top Print

[ EN  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PIE XII
AUX MEMBRES DE LA 3e ASSEMBLÉE ANNUELLE DES COMITÉS
COMPOSANT L'ASSOCIATION POUR LE PACTE ATLANTIQUE
*

Jeudi 27 juin 1957

 

Votre Association, messieurs, porte un titre qui, au premier coup d’œil, semblerait rappeler le mur massif d’un océan violent et agité, qui étend ses profondeurs mystérieuses et sépare de façon permanente les continents des hommes. Mais cet océan ne fut jamais entendu par le Créateur, comme vous le savez bien et l’appréciez, pour séparer en unités isolées les peuples habitant les terres baignées par ses eaux. La science, dans ses progrès géants, spécialement au cours de la première moitié de ce siècle, a conquis de nombreuses barrières dues à la distance et à la difficulté de communication; et l’échange des visiteurs des pays bordant la mer s’accroît d’année en année.

Mais même si ces visiteurs peuvent être impressionnés par les monuments qui révèlent la civilisation chrétienne commune de l’Occident et sa culture, personne n’affirmera que c’est suffisant pour les éclairer sur l’union plus profonde, plus étroite et plus sûre existant entre leurs peuples et tous les peuples du monde. Ceci n’est perçu ni par l’œil ni par l’oreille. C’est une vérité qui réclame l’instruction et l’étude. Un but, notons-Nous, de votre organisation – l’Atlantic Treaty Association – nécessairement limité dans son domaine actuel à certains pays, est de donner cette instruction et avec une admirable sagesse vous désirez assurer la coopération des écoles à cette tâche. Ce qui est tout à votre éloge.

L’école a, en vérité, un rôle indispensable à jouer dans la réalisation de la paix du monde. Le moment est venu d’élargir les vues de la jeunesse et d’ouvrir leurs esprits à un souffle de catholicité. Faites-leur respirer cette atmosphère fortifiante de charité universelle, purifiée par la foi, qui enseigne que dans le plan de Dieu, tout homme est le frère de son prochain, tout peuple un membre de la famille des nations, qui forme une seule communauté destinée à une fin commune avec de graves obligations sociales reposant sur tous. Soyez assurés, messieurs, que Nous approuvons de tout cœur les généreux efforts que votre association fera dans le but d’inculquer cette vérité dans les esprits des générations montantes et de le maintenir éveillé.

Nous avons été très heureux d’accéder à la requête de votre président en vous recevant ce matin et, avec ces quelques paroles d’encouragement paternel, Nous implorons les bénédictions de Dieu pour vous, pour ceux qui vous sont chers et pour tous les membres de votre association.


* L’Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n.28 p.1.

La Documentation catholique n.1256 col.901-902.

Actes de S.S. Pie XII, vol.XIX, p.364-365.

Documents Pontificaux 1957, p.340-341.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana