Index   Back Top Print

[ ES  - FR  - IT  - PT ]

JEAN-PAUL II

ANGÉLUS

Dimanche 17 janvier 1982

Très chers fils,

1. Je voudrais attirer aujourd’hui votre attention et celle de tous les fils et filles de l’Église catholique sur la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens qui s’ouvre demain.

Ce rendez vous annuel fait converger l’attention de tous sur un drame historique et spirituel qui ne touche pas seulement la vie de la communauté chrétienne, mais qui a des effets négatifs pour la convivence humaine tout entière. La division contredit, en effet, la volonté de Dieu sur son Église et le projet divin d’unification de l’humanité tout entière. C’est pourquoi la prière pour l’unité est aussi plus actuelle et plus nécessaire pour que le Seigneur illumine l’esprit de tous les chrétiens, donne la force pour vaincre les tendances de la division et nous accorde le don de la pleine unité.

L’anniversaire annuel offre aussi l’occasion pour remercier le Seigneur pour les progrès que le mouvement oecuménique est en train de réaliser. Les contacts deviennent plus intenses, le dialogue théologique s’approfondit, I’esprit de fraternité et de solidarité entre les chrétiens se fortifie. Grâces soient rendues à Dieu !

2. Le thème que le Secrétariat pour l’Unité des chrétiens et le Conseil œcuménique des Églises ont proposé conjointement pour cette année est dense et suggestif : « Que tous trouvent leur demeure en toi, Seigneur. »

La communauté chrétienne est comme une grande famille. Elle est construite sur l’amour du Père et s’exprime dans la pleine fraternité, elle est appelée à vivre dans le lien de la paix dans la demeure de Dieu. Car « il n’y a qu’un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. Il n’y a qu’un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, qui travaille en tous et qui est en tous » (Ep 4, 5 s.).

De même que dans la famille les éventuelles dissensions doivent être dépassées par la recomposition de l’unité, c’est ainsi que l’on doit faire dans la famille plus vaste de la communauté chrétienne tout entière.

« Que tous trouvent leur demeure en toi, Seigneur. « Ce thème a également une profonde dimension missionnaire. L’unité des chrétiens est ouverte sur une unité toujours plus vaste, celle de l’humanité tout entière. Jésus lui-même a prié pour l’unité de ses disciples « afin que le monde croie » (Jn 17, 21).

3. Le 25 janvier prochain, je présiderai pour cette intention, à la basilique de Saint-Paul-hors-les-Murs, la célébration solennelle qui terminera cette Semaine de prière pour l’Unité. Ce temple sacré est bâti sur la « confession .. de l’Apôtre des Gentils qui a proclamé de manière inlassable

l’unité de l’Église (cf. Rm 12, 4 s. ; 1 Co 12, 12 ; Ép 4, 4 s. ; Col 3, 15). Que saint Paul, par les mérites de son glorieux martyre, obtienne que nous tous, qui croyons en Jésus, « nous arrivions… à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme parfait, dans la mesure qui convienne à la pleine maturité du Christ » (Ép 4, 1 2 s.).

Au mois de mai prochain, j’accomplirai un pèlerinage apostolique en Grande-Bretagne pour confirmer (cf. Lc 22, 32) les frères dans l’épiscopat et les fils et les filles des diocèses catholiques de cette noble terre. En cette circonstance, je rencontrerai aussi l’archevêque de Canterbury et primat de la Communion anglicane, le Dr Robert Runcie.

Puisse ce voyage servir aussi la cause du rapprochement entre l’Église catholique et la Communion anglicane et en accélérer l’union si souhaitée. Pour cette fin, qui a une grande portée oecuménique, je vous demande à tous de prier ardemment la Très Sainte Trinité.

Maintenant, adressons notre prière à la « Theotokos », la Mère de Dieu, afin que, par sa puissante intercession, nous soit accordée cette unité pour laquelle Jésus-Christ s’est fait homme.

  

© Copyright 1982 - Libreria Editrice Vaticana




© Copyright - Libreria Editrice Vaticana