Index   Back Top Print


JEAN-PAUL II

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 19 janvier 2005

 

L'unité est un don de Dieu à implorer inlassablement
avec humilité et dans la vérité

1. La "Semaine de Prière pour l'Unité des Chrétiens" a commencé hier. Il s'agit de journées de réflexion et de prière, plus que jamais opportunes pour rappeler aux chrétiens que le rétablissement de la pleine unité entre eux, selon la volonté de Jésus, concerne chaque baptisé, tous les pasteurs et tous les fidèles (cf. Unitatis redintegratio, n. 5).

La "Semaine" se déroule à quelques mois du quarantième anniversaire de la promulgation du Décret du Concile Vatican II Unitatis redintegratio, un texte clef qui a placé l'Eglise de façon ferme et irrévocable dans le sillage du mouvement oecuménique.

2. Cette année, son thème nous place face à une vérité fondamentale pour tout engagement oecuménique, à savoir que le Christ est le fondement de l'Eglise. Le Concile a fortement recommandé la prière pour l'unité comme l'âme de tout le mouvement oecuménique (cf. Unitatis redintegratio, n. 8).

Etant donné que la réconciliation des chrétiens "dépasse les forces et les capacités humaines" (ibid., n. 24), la prière permet d'exprimer l'espérance qui ne déçoit pas, la confiance dans le Seigneur qui fait toute chose nouvelle (cf. Rm 5, 5; Ap 21, 5). Mais la prière doit être accompagnée de la purification de l'esprit, des sentiments, de la mémoire. Elle devient ainsi l'expression de cette "conversion intérieure", sans laquelle il n'y a pas de véritable oecuménisme (cf. ibid., n. 7). En définitive, l'unité est un don de Dieu, un don à implorer inlassablement, avec humilité et dans la vérité.

3. Le désir de l'unité se développe et s'approfondit en abordant des milieux et des contextes nouveaux, en suscitant un foisonnement d'oeuvres, d'initiatives, de réflexions. Récemment encore, le Seigneur a accordé à ses disciples d'instaurer d'importants contacts de dialogue et de collaboration. La douleur de la séparation se fait ressentir avec une intensité toujours plus vive, face aux défis d'un monde qui attend un témoignage évangélique clair et unanime de la part de tous les croyants dans le Christ.

4. Comme d'habitude, la "Semaine" se conclura à Rome par la célébration des Vêpres, le 25 janvier, dans la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs. Je remercie le Cardinal Walter Kasper qui me représentera au cours de cette rencontre liturgique, à laquelle prendront part des représentants d'autres Eglises et Confessions chrétiennes. Je m'y unirai spirituellement et je vous demande à vous aussi de prier, afin que toute la famille des croyants puisse atteindre au plus tôt la pleine communion voulue par le Christ.

***

Je salue cordialement les pèlerins francophones présents ce matin, notamment les jeunes de l’École catholique Rocroy Saint-Léon, de Paris, et les Artisans de la fête. Puisse votre pèlerinage à Rome affermir votre désir de travailler à la recherche de l’unité!

 

Copyright © Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana