Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU NOUVEL AMBASSADEUR DE BELGIQUE
PRÈS LE SAINT-SIÈGE*

Samedi 12 août 1972

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Nous sommes très sensible aux aimables paroles que vous venez de prononcer et Nous vous en remercions vivement. Nous vous confions le soin de transmettre notre salut respectueux et cordial à Sa Majesté le Roi des Belges et à Sa Majesté la Reine, dont vous vous êtes fait l’interprète auprès de Nous.

Au moment où vous assumez la charge de représenter ici votre noble pays comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Nous formons les meilleurs vœux pour l’accomplissement de votre haute mission, afin qu’elle contribue à accroître les liens de mutuelle confiance dont vous avez souligné l’existence entre la Belgique et le Saint-Siège.

Comment les orientations fondamentales que vous avez brièvement rappelées ne justifieraient-elles pas une telle confiance? Rien n’est plus important, en effet, dans le concert actuel des nations, qu’une action loyale et persévérante en faveur du développement et de la paix. Dans ce domaine, l’édification de la Communauté européenne, à laquelle participe votre pays, peut se révéler riche d’espérances à condition, Nous avons eu plusieurs fois l’occasion de le rappeler, que cette Communauté sache mettre ses forces croissantes au service des buts élevés que la Providence et l’histoire lui assignent. Œuvre de longue haleine, une telle entreprise ne manque pas d’exiger, de la part de chaque communauté nationale, une claire vision du bien commun, jointe à l’ouverture au reste du monde. C’est pourquoi l’amour profond de la paix et le sens de la communauté internationale que vous, Monsieur l’Ambassadeur, avez si heureusement soulignés ne peuvent demeurer vivants et efficaces s’ils ne s’alimentent pas constamment aux véritables sources du sens de l’homme et ne sauvegardent pas toutes les dimensions de la personne appelée à accomplir, au sein de la communauté humaine, sa haute destinée spirituelle.

L’Eglise catholique porte la responsabilité du message de salut adressé à tous les hommes. Lui seul assure à l’idéal humain sa pleine portée et sa justification dernière. Nous n’oublions pas que nos fils catholiques, très nombreux dans votre cher pays, ont depuis longtemps fait la preuve de leur grande générosité pour répondre à leur vocation chrétienne et répandre, souvent bien au delà de leurs frontières, avec le souci de la paix, la lumière de l’Evangile. Ils tiennent une place importante dans la vie intellectuelle et dans divers secteurs de la vie sociale. Nous Nous en réjouissons et Nous sommes persuadé qu’ils continueront à apporter, en ces divers domaines, une contribution efficace au bien de leur patrie comme à celui de l’Eglise universelle et de toute la communauté humaine.

C’est vous dire dans quel esprit Nous vous accueillons en ce jour. Nous prions le Seigneur pour la prospérité du cher peuple de Belgique et Nous vous donnons de grand cœur, cher Monsieur l’Ambassadeur, au seuil de votre haute mission auprès du Saint-Siège, notre paternelle Bénédiction Apostolique.   


*AAS 44 (1972), p.551-552;

Insegnamenti di Paolo VI, vol. X, p.806-807;

L’Attività della Santa Sede 1972, p.286;

OR 13.8.1972 p.1;

ORf n.34 p.1, 8;

La Documentation catholique n.1615 p.757-758.

                                



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana